Russie
URL courte
Par
2202
S'abonner

À partir d’un gadget pour jouer aux jeux vidéo d’une seule main, un jeune polytechnicien russe a conçu un objet ludique qui aidera les personnes malentendantes à percevoir les vibrations sonores et à mieux s’orienter dans l’espace.

Aujourd’hui, on ne peut rétablir l’audition perdue qu’à l’aide d’une opération chirurgicale. Cependant, l’installation d’implants ne donne pas toujours les résultats souhaités. Artem Brajnikov, étudiant en master à la Faculté de génie mécanique, métallurgie et transport de la Polytech de Samara, a trouvé une autre solution: un gant vibrant.

«Lorsqu’une personne perd l’audition, ses autres sens deviennent plus aigus. La substitution sensorielle se produit: le cerveau compense le manque d’informations venu d’un organe sensitif par d’autres. Un gant vibrant est un relais qui convertit les sons en sensations tactiles», précise Artem, l’inventeur, à Sputnik.

Au départ, Artem a créé un gant-joystick pour jouer aux jeux vidéo d’une seule main. Par la suite, le jeune homme a amélioré son invention et l’a transformé en une prothèse auditive inhabituelle. L’ingénieur a remplacé les capteurs de position des doigts du gant-joystick par des modules de rétroaction tactile (ou moteurs de vibration).

Artem Brajnikov, de Polytech de Samara, a inventé un gant qui aide les personnes malentendantes à s’orienter dans l'espace
© Photo / Presse. Université Polytechnique de Samara
Artem Brajnikov, de l'Université de Samara, a inventé un gant qui aide les personnes malentendantes à s’orienter dans l'espace

Le principe est simple (surtout pour une personne avertie, bien entendu): un microphone sur le gant amplifie le signal audio et le transmet à un analyseur de spectre sonore. Ledit analyseur divise la gamme audio en bandes de fréquences distinctes. Un capteur tactile correspond à chaque bande sonore. Le jeune inventeur explique que ce processus rappelle un peu les gammes d’un instrument à clavier.

«Un piano a des touches. La pression –stimulation tactile– génère une certaine note, c’est-à-dire une vibration d’une certaine fréquence, explique Artem. Imaginons qu’il existe un instrument qui effectue l’opération inverse, c’est-à-dire qui capte des notes –vibrations– et les convertit en frappes –stimulations tactiles–. Une personne jouant d’un tel instrument n’entend pas les sons qu’il produit, mais ressent comment le piano lui-même appuie sur les touches. Voilà, mon gant vibrant est un piano, mais qui fonctionne dans l’autre sens.»

Lire aussi:

Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
La Haute autorité de santé recommande un groupe prioritaire à vacciner
Deux doigts d’honneur d’un policier français capturés par Google Maps - images
Tags:
handicap, Russie, implants, médecine, biomédecine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook