Russie
URL courte
Par
121022
S'abonner

Une fille de 15 ans a failli être violée le 9 septembre à Saint-Pétersbourg, en Russie. Un chien policier a retrouvé la piste de l’adolescente grâce à l'odeur des vêtements et mené les policiers jusqu’à l’agresseur.

Des policiers ont interpellé mercredi 9 septembre avec l'aide d'un chien un homme qui allait violer une jeune fille de 15 ans dans le quartier de Petrodvorets de Saint-Pétersbourg, en Russie, rapporte à Sputnik le service de presse de la Direction générale du ministère russe de l'Intérieur à Saint-Pétersbourg et dans la région de Leningrad.

Selon le service de presse, une habitante de la ville de Lomonossov a signalé le 9 septembre à la police la disparition de sa fille qui avait quitté la maison.

«Les policiers ont immédiatement commencé les recherches. Un chien […] a retrouvé la piste à l'odeur des vêtements de l’adolescente et conduit la police jusqu’à une maison abandonnée de la rue Aleksandrovskaïa, à Lomonossov. Le chien a également trouvé la localisation exacte de la personne recherchée», indique le service de presse

Déjà connu de la police

La police a trouvé l’homme au moment où il s’apprêtait à passer à l’acte. Il aurait menacé la jeune fille avec un couteau de cuisine sur les rives du golfe de Finlande avant de l’emmener dans une maison abandonnée.

«Cependant, grâce à la mobilisation de policiers et d'un chien, l'agresseur a été arrêté à temps», poursuit le service de presse.

Le mis en cause, 36 ans, est un habitant local au chômage. Auparavant, il avait été reconnu coupable de vol, de vandalisme et de coups et blessures avec préméditation, entraînant la mort d'une personne. Une enquête a été ouverte.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
viol, chiens, Saint-Pétersbourg, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook