Russie
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (64)
8562
S'abonner

Alors qu’une centaine de millions de doses du vaccin russe seront livrées en Amérique latine, le Brésil pourra en bénéficier de 50 millions, selon l’accord conclu entre le Fonds d’investissements directs de Russie et l'État de Bahia. La livraison est attendue en novembre 2020 en cas d’approbation par les autorités étatiques.

Près de 50 millions de doses du vaccin russe Spoutnik V seront livrées au Brésil, selon un accord conclu par le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI) et l'État brésilien de Bahia.

«Le début de la livraison du vaccin au Brésil est prévu en novembre 2020 en cas d’accord de la part des organismes réglementaires brésiliens étatiques qui prendront en compte les résultats des études post-enregistrement du vaccin», indique une publication du RFPI.

En revenant sur les avantages du Spoutnik V, le directeur du RFPI a pointé le fait que le vaccin avait été conçu sur une plateforme vérifiée de vecteurs d’adénovirus, alors que d’autres le sont sur de nouvelles plateformes avec notamment des vecteurs d’adénovirus de singe et d'acide ribonucléique messager (ARNm).

La suspension des essais cliniques de certains vaccins à travers le monde montre l’importance d’une approche diversifiée pour leur conception, poursuit-il.

L’intérêt que portent de nombreux pays au Spoutnik V indique que ceux-ci réalisent la nécessité absolue d’avoir un médicament basé sur l’adénovirus de l’Homme, une plateforme qui a prouvé son efficacité au cours des décennies, a conclu le directeur du RFPI.

Plateforme efficace

Aucun effet indésirable n’a été découvert lors des essais cliniques du vaccin russe, souligne Kirill Dmitriev. De plus, 100% des participants ont développé une réponse immunitaire et humorale stable au niveau des cellules. Dans le même temps, les vaccins basés sur de nouvelles plateformes n’ont pas encore prouvé qu’ils étaient inoffensifs et ne fournissent pas encore de données sur leur cancérogénicité et leur impact sur la fertilité, ajoute-t-il.

«Nous sommes ravis d’apporter une contribution si importante dans la lutte contre la pandémie, en fournissant le vaccin efficace Spoutnik V à nos partenaires au Brésil», se félicite le directeur du RFPI.

La conception du vaccin russe sur l’adénovirus de l’Homme a été mise en exergue par Alexandre Roumiantsev, membre de l’Académie des Sciences de Russie et président du Centre d’oncologie, d’hématologie et d’immunologie pour enfants, situé à Moscou. L’efficacité prouvée dans le temps de cette plateforme «est un moment-clé lorsque la question du choix se pose», estime-t-il.

«Soit [on opte pour, ndlr] un vecteur réputé et utilisé avec succès depuis longtemps, soit une nouvelle technologie, par exemple avec l’adénovirus du singe, qui nécessite une observation approfondie de l’état des personnes vaccinées et une vérification sur une certaine période de temps», précise-il.

Réaction du Brésil

Soulignant l’efficacité de la plateforme du vaccin, le ministre de la Santé de l’État brésilien de Bahia s’est également félicité de l’accord signé avec le RFPI, «qui pourra fournir l’accès au vaccin Spoutnik V au peuple brésilien dès que les autorités étatiques l’approuvent».

«Nous estimons que la troisième étape des essais cliniques confirmeront les données obtenues dans le cadre des deux premières étapes», a déclaré Fabio Vilas-Boas.

Achat du vaccin russe

Auparavant, le Fonds russe avait annoncé que la Russie s’apprêtait à livrer jusqu’à 100 millions de doses en Amérique latine. En outre, le Mexique va en recevoir 32 millions.

Au total, la Russie a reçu des demandes de plus de 20 pays pour l'achat d'environ un milliard de doses.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (64)

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Fonds russe d'investissements directs (RDIF), Russie, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), Brésil, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook