Russie
URL courte
Par
16645
S'abonner

Le nombre relativement bas de décès dus au Covid-19 en Russie peut être expliqué, entre autres, par le fait que la pandémie est arrivée dans ce pays plus tard qu’en Europe ainsi que par l’assurance médicale obligatoire pour tous, est-il indiqué sur le site officiel destiné à informer sur la situation sanitaire.

Avec 2,8% de taux de mortalité due au Covid-19, la Russie reste l’un des pays les plus épargnés en ce qui concerne le nombre de décès des suites de la maladie, ce qui peut être attribué à plusieurs facteurs dont l’existence d’une assurance maladie pour tous et la meilleure préparation du pays à la pandémie, indique une publication parue le 11 septembre, sur le site stopcoronavirus.rf. consacré à la dynamique de la maladie dans le pays, et fondée sur les avis d’experts.

La pandémie étant arrivée en Russie un peu plus tard qu’en Europe, le pays a eu le temps de «tirer des leçons» et de «mobiliser», «moderniser» et «réaménager» le système national de santé, est-il indiqué. Aussi, la Russie a-t-elle pu se procurer un nombre suffisant de lits dans les hôpitaux ainsi que d’autres équipements, indique le site.

«Cela a permis de fournir des soins hospitaliers à toutes les personnes qui en avaient besoin, y compris, en cas de besoin, dans les unités de réanimation avec utilisation de respirateurs artificiels et oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO) [une technique de circulation extracorporelle offrant une assistance à la fois cardiaque et respiratoire, ndlr]», est-il souligné.

Assurance médicale et confinement précoce pour les plus âgés

Une autre raison est pointée du doigt, le système russe d’assurance médicale obligatoire et disponible pour tous.

«Les soins ont été prodigués à tous, quelle que soit la situation financière du patient ou son assurance», est-il indiqué.

L’instauration précoce du régime d’auto-confinement pour les personnes âgées de plus de 65 ans est également mentionnée. En conséquence, les personnes de ce groupe à risque ne représentent que 15% du nombre total de malades à Moscou, détaille le site.

Distinction entre «la létalité» et «la mortalité»

Il est à noter que le taux de mortalité aurait également pu être influencé par la particularité des statistiques. Comme le précise stopcoronavirus.rf, en Russie, toute personne décédée et positive au coronavirus n’est pas comptée comme une victime du Covid-19. Seulement ceux pour qui le Covid-19 est la principale cause de décès, et non les maladies chroniques existantes exacerbées au cours de l'infection, sont comptabilisés dans les statistiques.

Lire aussi:

Brûler vif une personne n’a pas été reconnu comme un acte barbare par la cour d’assises de Douai
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Tags:
Russie, Covid-19, mortalité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook