Russie
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)
16250
S'abonner

«Ils m’ont envoyé tout nu»: ce 21 septembre, Alexeï Navalny a demandé via son blog à ce que lui soient rendus les vêtements qu’il portait avant d’être transporté par avion à Berlin.

Pour la première fois suite à sa sortie du coma, l’opposant russe Alexeï Navalny a fait une publication sur son blog. Il y aborde de nombreux sujets dont ses habits.

«Avant d’avoir donné la permission de me transporter en Allemagne, ils ont enlevé tous mes vêtements et m’ont envoyé tout nu», a-t-il écrit.

Emballer dans un sac en plastique

M.Navalny affirme que ses habits servent de preuve importante.

«Les 30 jours statutaires du contrôle préalable à l'enquête ont expiré. Je demande que mes vêtements soient soigneusement emballés dans un sac en plastique et me soient rendus», ajoute-t-il.

Situation autour du malaise de Navalny

Le 20 août, l'opposant a été pris en charge par les médecins d’un hôpital à Omsk, en Sibérie, après avoir fait un malaise à bord d’un avion qui se dirigeait de Tomsk à Moscou. Les spécialistes russes lui ont diagnostiqué un trouble métabolique ayant provoqué une forte hypoglycémie. Ils n’ont découvert aucune trace de poison dans son sang et son urine.

Alexeï Navalny a ensuite été transféré à l’hôpital universitaire de la Charité de Berlin. Se référant aux médecins, le gouvernement allemand a déclaré qu’il avait été empoisonné par une substance appartenant au groupe des agents toxiques Novitchok. D’après Berlin, ces conclusions ont été plus tard confirmées par des laboratoires indépendants français et suédois. En outre, l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a également reçu des échantillons et pris des mesures pour mener des tests dans ses laboratoires. Les autorités allemandes n’ont toutefois fourni aucune preuve à l’appui de l’hypothèse d’un «empoisonnement». 

Moscou a appelé à plusieurs reprises Berlin à lui fournir des éléments d’enquête. Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a expliqué que le cas d'Alexeï Navalny faisait l'objet de vérifications dans le cadre des procédures traditionnelles de la justice russe, soulignant que les éléments brandis devaient faire l'objet d'une vérification en Russie avant l’ouverture d’une enquête.

Son état de santé s’améliore

Pendant ce temps, l’état de santé de M.Navalny s’est amélioré. Il a été sorti de son coma artificiel et débranché du respirateur. Il est actuellement capable de marcher. 

Le 15 septembre, il s’est adressé à ses followers sur Instagram pour la première fois depuis le 20 août. Plus tard, il a publié sur le réseau social une photo de lui debout.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
Tags:
Allemagne, vêtements, empoisonnement, malaise, Alexeï Navalny, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook