Russie
URL courte
Par
0 700
S'abonner

La Russie dénonce l'appel lancé par le secrétaire d'État américain Mike Pompeo à former une coalition contre Nord Stream 2. Washington tente ainsi de s'emparer du marché du gaz européen, selon la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Intervenant lors d'un point de presse ce mercredi 23 septembre, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a dévoilé ce que cachaient les appels du secrétaire d'État américain Mike Pompeo à former une coalition afin d'empêcher la construction du Nord Stream 2.

«Nous condamnons les appels à créer une coalition contre le gazoduc dans lequel des sociétés allemandes et autres ont déjà investi des milliards», lance-t-elle, ajoutant que ces appels servent à dissimuler les intentions réelles de Washington.

«Les déclarations du secrétaire d'État américain font état des intentions véritables de Washington qui cherche à occuper le marché du gaz ouest-européen en recourant à des moyens de concurrence déloyale

Lundi 21 septembre, Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis travaillaient sur la mise en place d'une coalition afin d'empêcher l'achèvement de la construction du Nord Stream 2. Il a précisé que Washington espérait que le gazoduc ne sera pas achevé, précisant que les États-Unis pouvaient préparer une réponse à la situation autour d’Alexeï Navalny.

Opposition des États-Unis au Nord Stream 2

Les États-Unis, qui font la promotion de leur gaz liquéfié en Europe, s’opposent activement à la réalisation du projet, tout comme l’Ukraine et plusieurs pays européens. Le pays de l’oncle Sam a adopté des sanctions contre le projet en 2019, réclamant que les sociétés chargées de poser les tubes arrêtent leurs travaux.

Angela Merkel avait précédemment déclaré que le projet Nord Stream 2 et l'affaire Navalny étaient deux choses différentes qu'il fallait envisager séparément. Le Kremlin avait appelé à cesser de politiser le gazoduc qui était un projet purement commercial entre la Russie et l'Union européenne, Allemagne comprise.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Nord Stream 2, Mike Pompeo, Maria Zakharova
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook