Russie
URL courte
Par
5350
S'abonner

Un chasseur Bell P-39 Airacobra fabriqué aux États-Unis et au service de l’Armée rouge durant la Seconde Guerre mondiale a été extrait des eaux de la mer Noire, près de la Crimée, là où il a coulé il y a 75 ans lors de l’un amerrissage d’urgence.

Après dix jours des travaux au large de la côte sud-ouest de la Crimée, des chercheurs russes ont réussi à repêcher du fond la baie de Kalamita les restes du chasseur Bell P-39 Airacobra datant de la Seconde Guerre mondiale, annonce la Société russe de géographie (RGO).

Fabriqué aux États-Unis dans les années 1940, il a été reçu par l'Armée rouge dans le cadre du programme Prêt-Bail (Lend-Lease) parmi environ 5.000 autres chasseurs de ce type.

L’expédition organisée par la RGO et le ministère russe de la Défense a retrouvé la carcasse de l’avion partiellement détruite car initialement, l’aéronef avait été repéré par des plongeurs amateurs en 2017 et apparemment quelqu’un avait déjà essayé de le remonter à la surface. Ensuite, une expédition a examiné les restes de l’avion en 2019.

«Nous nous attendions à ce qu'il soit recouvert de sable. Mais son cockpit, une partie du compartiment moteur et l'hélice étaient discernables. Nous avons réussi à trouver et à remonter à la surface le masque à oxygène du pilote avec l'inscription "Fabriqué aux USA"», raconte Alexander Yolkin, chef de l'expédition de 2019.
Le cockpit du chasseur
© Sputnik . Konstanitin Mikhalchevskiy
Le cockpit du chasseur

Les experts ont établi que l’avion faisait partie de la force aérienne de la Flotte de la mer Noire et a participé à la défense aérienne de la péninsule lors de la conférence de Yalta en février 1945.

Les archives russes témoignent que le 27 juillet 1945, le pilote a dû effectuer un amerrissage d'urgence en raison d’une panne de moteur, après quoi l’engin a coulé.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
mer Noire, chasseur, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook