Russie
URL courte
Par
282427
S'abonner

Vladimir Poutine, lors d'une réunion avec les dirigeants des partis de la Douma d’État, a parlé des exigences des organisations financières internationales envers la Russie, demande qui a été pour lui «fantastique, inattendue» et concernait un changement de la politique intérieure du pays.

Le Président russe a évoqué les exigences des organisations financières internationales dans les années 1990 envers la Russie, demande qu’il a qualifiée de «fantastique, inattendue», lors d'une réunion avec les dirigeants des partis de la Douma d’État, la chambre basse du parlement, tenue ce mardi 6 octobre.

Vladimir Poutine occupait alors le poste de président du gouvernement.

En expliquant la nécessité de construire une politique indépendante, le Président a rappelé que dans les années 1990 alors que Moscou avait demandé de prolonger le délai de paiement des intérêts sur les prêts déjà pris, les représentants des institutions financières internationales de l’époque exigeaient du Kremlin un changement de politique intérieure. Il s'agissait en particulier de la politique de Moscou de lutte contre les terroristes dans le Caucase.

«C'était fantastique, inattendu pour moi, mais cela a eu lieu, et j’étais un participant de cet épisode. C'est pourquoi nous devons partir du fait que nous devons être forts et indépendants, ou nous ne serons rien du tout. C'est pourquoi nous agissons avec soin et prudence ici», a souligné Vladimir Poutine.

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
Russie, politique, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook