Russie
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
2434
S'abonner

Le ministre russe de l'Industrie et du Commerce, Denis Mantourov, a raconté pourquoi il préférait un vaccin contre le coronavirus basé sur des adénovirus humains à ceux qui sont basés sur des adénovirus de singe.

Vaccin basé sur l’adénovirus humain ou sur celui du singe? Dans un entretien à Bloomberg, Denis Mantourov, ministre russe de l'Industrie et du Commerce, a expliqué ses préférences en la matière.

M.Mantourov a déclaré avoir pris le vaccin russe Spoutnik V avant que les essais de phase 3 soient finis. Dans son cas, le vaccin n'avait aucun effet indésirable sur le corps, à part de légers symptômes.

«Je préfère l'adénovirus humain. Cette méthode est bien connue et la formule est disponible afin que tous les experts puissent avoir une idée claire du fonctionnement du vaccin et de ses avantages, à savoir qu'il n'y a pas d'effets négatifs, à l'exception peut-être de symptômes bénins pendant les premiers jours. J'ai eu de la fièvre le soir, peut-être pendant quelques heures. Le lendemain, un léger mal de tête», s’est-il rappelé.

Comme le ministre était en charge de la production du vaccin contre les coronavirus, il a décidé de le tester lui-même. Selon lui, le vaccin l'a aidé à se protéger et à protéger ses collègues, car il travaillait avec beaucoup de monde.

Son fils et sa mère âgée de 84 ans ont également décidé de se faire vacciner avec Spoutnik V, a ajouté M.Mantourov.

Spoutnik V

Ce vaccin développé par le Centre de recherche Gamaleïa a été homologué en Russie en août et pourrait être accessible aux Russes fin octobre ou début novembre.

Le vaccin basé sur l'adénovirus humain a été annoncé avant qu'il entre en phase finale des essais et a été ainsi accueilli avec scepticisme par plusieurs pays.

Le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI) s'est en outre félicité d'avoir reçu des demandes de plus de 20 pays pour l'achat d'un milliard de doses, selon son directeur Kirill Dmitriev.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Un prévenu pakistanais exhorte un juge à lui «donner» sa «promise» de 14 ans contre son gré
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Tags:
Covid-19, vaccination, Denis Mantourov, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook