Russie
URL courte
Par
321111
S'abonner

Lors d’une cérémonie solennelle qui s’est tenue ce mercredi 21 octobre au port de Mourmansk, la flotte russe a reçu le brise-glace nucléaire Arktika, considéré comme le bateau de ce type le plus puissant au monde.

Le brise-glace nucléaire Arktika a été officiellement mis en exploitation ce mercredi 21 octobre à Mourmansk, dans le nord-ouest de la Russie. Le drapeau russe a été solennellement hissé en présence du Premier ministre Mikhaïl Michoustine.

«Le développement de la flotte de brise-glaces permettra de réaliser pleinement le potentiel de transport de la route maritime du nord, de renforcer les intérêts du commerce international pour un nouveau couloir de transit entre l'Europe et l'Asie et, bien sûr, d'assurer la primauté de la Russie dans l'Arctique, une région stratégiquement importante pour nous», a déclaré le chef du gouvernement russe.

Ses caractéristiques

Mesurant 173 mètres de long pour 34 de large, avec un tonnage de déplacement de 33.540 tonnes, le brise-glace Arktika fait partie de la série 22220 et est équipé d’un ensemble compact de deux réacteurs nucléaires avec une capacité de 175 mégawatts chacun, ce qui en fait le bateau le plus puissant au monde de ce type.

Le navire est capable de briser une banquise de trois mètres d'épaisseur et est destiné à conduire des convois maritimes transportant essentiellement des hydrocarbures, extraits par la Russie dans la mer de Kara, vers les marchés des pays de la région Asie-Pacifique. Le navire est conçu pour être exploité tant dans les eaux arctiques qu'aux embouchures des fleuves polaires.

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
Mourmansk, Arktika (brise-glace du projet 22220), projet 22220, brise-glaces
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook