Russie
URL courte
Par
5566
S'abonner

Malgré nombre de désaccords dans de multiples domaines, Moscou et Washington coopèrent au niveau des services secrets et le Kremlin en est satisfait, selon Vladimir Poutine.

Moscou est content de l'état de la coopération entre les services secrets russes et américains dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, a déclaré Vladimir Poutine.

«Nous coopérons avec les États-Unis malgré nos nombreuses contradictions dans de très nombreux domaines. La coopération au niveau des services secrets continue. Notre coopération en matière de désescalade du conflit en Syrie est bien notoire au niveau opérationnel. De très bons contacts de travail ont été établis au niveau du commandement de nos unités militaires. En outre, les Américains nous transmettent des informations liées à la lutte contre le terrorisme», a signalé le Président russe en direct sur la chaîne de télévision Rossiya 1.

Il a indiqué que des informations américaines avaient aidé à prévenir certains attentats terroristes en Russie.

«Ils nous les transmettent et nous les ont transmises à maintes reprises, et j'en ai remercié le Président en exercice parce que les informations reçues de la part de l'Amérique nous ont aidé à prévenir plus d'une attaque terroriste sur le territoire russe. Pour notre part, nous tâchons de rendre la pareille», a-t-il détaillé.

Une coopération à double sens

Il a révélé qu'un accord idoine existait entre lui et son homologue américain.

«Une fois, la partie américaine a demandé notre aide dans les recherches d’un de leurs citoyens qui avait été arrêté en Syrie. Je vous le dis sans ambages, il avait été arrêté pour espionnage. Nous avons réussi à persuader nos partenaires et ils l'ont libéré. Nous avons transféré ce citoyen américain à Moscou et l'avons remis aux officiels des États-Unis», a indiqué M.Poutine, signalant une fois de plus que cette coopération est à double sens.

«Elle pourrait être, certes, meilleure, mais globalement nous en sommes contents», a ajouté le Président russe.

Il a également commenté la présence des forces américaines en Afghanistan. Selon lui, le retrait de ce pays du contingent américain crée de nombreux risques parce que sa présence contribue à maintenir la stabilité.

Lire aussi:

La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Paris se positionne sur les frappes aériennes américaines en Syrie
Frappes américaines en Syrie: Moscou réagit
Confinement de la capitale: «Les Parisiens sont devenus les cobayes de la campagne présidentielle de Mme Hidalgo»
Tags:
services secrets, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook