Russie
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (154)
11998
S'abonner

Aucun effet secondaire n’a été constaté sur le premier groupe de volontaires âgés de plus de 60 ans à qui le premier vaccin russe anti-Covid Spoutnik V a été administré, a indiqué le responsable de l’étude clinique au journal Izvestia.

Mercredi 28 octobre, un groupe de 28 personnes a reçu une première dose du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V, dans le cadre des essais sur les personnes âgées et à risque. Le responsable de l’étude clinique, Nikita Lomakine, s’est félicité auprès du journal Izvestia de n’avoir constaté aucun effet secondaire sur ces patients.

«Nous n'avons constaté aucun symptôme, du moins pas dans le premier groupe de patients. Pas de réactions cutanées, pas de fièvre, pas d'antécédents prémorbides», a-t-il détaillé.

Les participants à cet essai sont tous âgés de plus de 60 ans, avec une doyenne de 82 ans. Certains souffrent de diabète, d’hypertension ou d’insuffisance rénale chronique et se portent bien malgré tout. Ils restent en observation à l’hôpital dans le cadre de l’étude.

Des symptômes de pré-grippe et de fièvre avaient été constatés dans les groupes de volontaires plus jeunes entre 24 et 49 heures après la première dose du vaccin, mais ces réactions n’ont pas été constatées chez leurs aînés.

«Cela suggère que le système immunitaire des personnes âgées est légèrement supprimé, c'est une caractéristique des personnes âgées, donc elles ne réagissent pas aussi fortement. Et c'est un très bon signe», a commenté M.Lomakine.

Préqualification à l’OMS

Le Spoutnik V, nommé d’après le premier satellite artificiel d’Union soviétique, a été conçu par le centre d’épidémiologie moscovite Gamaleïa et a été le premier au monde à avoir été enregistré (début août). Le 27 octobre, le Fonds souverain russe, qui participe à son développement, a indiqué l’avoir soumis à un «enregistrement accéléré et une préqualification» auprès de l’OMS.

Il s’agit d’une procédure nécessaire pour que le vaccin figure sur la liste des médicaments utilisés par les pays et qui leur permettra de les acheter en gros. De son côté, l’Organisation a indiqué que «si un produit soumis pour évaluation est jugé conforme aux critères d'inscription sur la liste, l'OMS en publiera les résultats à grande échelle».

Tandis qu’un deuxième vaccin russe (EpiVacCorona) vient d’entrer en production, Vladimir Poutine espère que la vaccination massive de la population pourra débuter dès la fin de l’année.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (154)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
personnes âgées, effets secondaires, tests, vaccination, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook