Russie
URL courte
Par
6370
S'abonner

Alors que plusieurs pays sont aux prises avec une mutation du coronavirus transmise à des personnes et que le Danemark prévoit d’abattre plusieurs millions de visons, la Russie se prépare à tester sur ceux-ci un vaccin contre le Covid-19 pour animaux.

L'agence de contrôle vétérinaire et phytosanitaire de Russie, Rosselkhoznadzor, prévoit d’entamer prochainement sur des visons des tests d’un vaccin contre le Covid-19 destiné aux animaux, selon le magazine Médecine vétérinaire et vie édité par l’agence.

«Nous avons achevé la phase d'essais précliniques. Les tests préliminaires ont été effectués sur des furets. C’est sur ces derniers que nous avons choisi la version optimale, la plus efficace, du vaccin», a déclaré Ilia Tchvala, directeur adjoint pour la recherche et la surveillance du Centre de santé animale de Russie.

L'étape suivante consiste en des essais cliniques sur un large groupe d'animaux, par exemple des chiens et des chats.

«Des tests étendus seront prochainement entamés sur les visons d’élevage», a précisé Ilia Tchvala.

Le vaccin sera utilisé en deux étapes, car pour former une immunité maximale chez les animaux, une deuxième vaccination doit être administrée 21 jours après la première. Lors des essais précliniques, les animaux de laboratoire n’avaient présenté ni effet indésirable ni complication.

Des millions de visons abattus au Danemark

Le nouveau vaccin sera probablement recommandé aux élevages de visons, car ces petits mammifères carnivores sont particulièrement sensibles au coronavirus. Ils peuvent en outre avoir une transmission intraspécifique, ce qui explique les cas de contamination en masse de visons aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Espagne et au Danemark. Le nouveau coronavirus peut infecter également les chiens et les félins: lions, tigres et chats.

Les autorités danoises ont décidé le 4 novembre d’abattre tous les visons susceptibles d'être porteurs du coronavirus muté et de le transmettre à l'homme. Selon la Première ministre du pays, Mette Frederiksen, des cas de contamination ont été enregistrés dans 207 élevages, dont 67 ont d’ores et déjà perdu leurs animaux. Le ministère russe de l’Industrie et du Commerce a indiqué, se référant aux données du représentant commercial russe au Danemark, qu'après la décision de tuer 12 millions de visons, 1.137 élevages pourraient fermer dans le pays.

Lire aussi:

Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
vaccin, Covid-19, vison, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook