Russie
URL courte
Par
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (39)
6321
S'abonner

L’objectif principal du déploiement des soldats de la paix russes dans le Haut-Karabakh est de faire respecter le cessez-le-feu et de surveiller la fin des hostilités, a déclaré le porte-parole du Kremlin devant des journalistes.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a précisé aux journalistes le rôle des soldats de la paix russes envoyés dans le Haut-Karabakh après la conclusion de l’accord de cessez-le-feu entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie avec la participation de la Russie.

«C’est de la surveillance. L’arrêt [des hostilités, ndlr] a eu lieu suite à l'accord des parties en conflit, c'est-à-dire de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie. Les soldats de la paix sont appelés à fixer et à maintenir le cessez-le-feu», a souligné M.Peskov.

Le porte-parole du Kremlin a ajouté que les soldats de la paix étaient armés conformément à l'accord conclu.

Accord de cessez-le-feu

Le 9 novembre, Erevan et Bakou, sous l'égide de la Russie, ont signé un accord de paix pour le Haut-Karabakh, région disputée entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. 

Quelques heures après l'entrée en vigueur de l'accord, le 10 novembre, la Défense arménienne a déclaré que les hostilités dans le Haut-Karabakh avaient cessé.

Déploiement des soldats de la paix

Le 10 novembre, depuis 4 heures du matin (heure de Paris), l’armée russe a commencé à déployer des soldats de la paix dans le Haut-Karabakh, parallèlement au retrait des unités arméniennes, a annoncé le ministère russe de la Défense. Le transfert des soldats de la paix russes s’est effectué depuis Oulianovsk, dans la région de la Volga, par des avions de transport militaire Il-76.

Des vidéos de leur transfert, arrivée et déploiement ont été publiées.

Au total, le contingent russe de maintien de la paix décompte 1.960 soldats de la paix, 90 blindés et 380 véhicules.

Dossier:
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (39)

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
cessez-le-feu, accord, Arménie, Azerbaïdjan, Russie, Kremlin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook