Russie
URL courte
Par
201927
S'abonner

Les systèmes de contrôle des forces nucléaires russes doivent rester modernes, simples et fiables, a estimé Vladimir Poutine avant d’annoncer la mise en place d’un nouveau centre de commandement des troupes stratégiques, à la «protection presque absolue».

Les forces stratégiques russes sont contrôlées par des systèmes bien protégés qui doivent toujours rester simples et fiables, comme un fusil d’assaut Kalachnikov, a déclaré ce mercredi 11 novembre Vladimir Poutine, lors d’une réunion des dirigeants du ministère de la Défense, de départements fédéraux et entreprises de défense.

«Aujourd’hui, tous nos postes de commandement permettent de recevoir des données complètes en temps réel, d’évaluer la situation compte tenu de ces informations et de prendre des décisions justifiées. Il importe que tous les équipements […] du système de contrôle des forces nucléaires restent modernes, simples et fiables comme une Kalachnikov, qu’ils soient régulièrement mis à jour. Et qu’ils utilisent les meilleures technologies et solutions techniques nationales», a indiqué M.Poutine.

Selon lui, ces systèmes doivent être capables de rester opérationnels «même en cas  de frappe nucléaire».

Moscou se dote d'un nouveau centre de commandement des forces nucléaires

Il a annoncé la prochaine mise en service d’un nouveau centre de commandement des forces stratégiques russes sûr à presque 100%.

«L’aménagement d’un nouveau centre de commandement, qui contrôlera notamment les forces stratégiques nucléaires et a une protection presque absolue, en est au stade final. Sa marge de sécurité sera extrêmement élevée», a affirmé le chef d’État.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
Vladimir Poutine, armes nucléaires, Kalachnikov (fusil d'assaut), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook