Russie
URL courte
Par
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (43)
4313
S'abonner

Pour contrôler le respect des accords entre l'Arménie et l’Azerbaïdjan en vigueur depuis le 10 novembre dans le Haut-Karabakh, les soldats de la paix russes créeront 16 postes d'observation dans les zones sous leur responsabilité.

Le ministère russe de la Défense a dévoilé la carte du déploiement de ses soldats de la paix dans le Haut-Karabakh. La zone qu’ils contrôleront est divisée en deux parties, le Nord et le Sud, où ils monteront 16 points d’observation, a précisé, lors d’un briefing, le chef de la principale direction opérationnelle de l'état-major russe, Sergueï Roudskoï.

Ces postes sont censés «collecter des informations sur les violations du cessez-le-feu, de les porter rapidement au commandement des forces de maintien de la paix, ainsi que […] de réprimer les actions illégales contre les civils», a précisé M.Roudskoï.

Après avoir parcouru plus de 300 kilomètres en Arménie, la colonne des soldats de la paix russes s’est arrêtée dans la petite ville de Goris dans le sud-est de l’Arménie.

À sa proximité, le corridor de Latchin relie la république non reconnue du Haut-Karabakh.

Matériel militaire utilisé

La colonne russe comprend des véhicules blindés de transport de troupes, des véhicules Tiger et Typhoon, ainsi que d'autres équipements, a précisé Sergueï Roudskoï. Et d’ajouter que ces unités sont équipées des armes les plus modernes et que les militaires ont suivi une formation spéciale pour effectuer des tâches de maintien de la paix.

Au total, la mission compte près de 2.000 soldats de la paix, 90 blindés et 380 véhicules. Huit hélicoptères Mi-8 et Mi-24 des Forces aérospatiales russes participent également à l'opération de maintien de la paix. Selon le ministère russe de la Défense, après avoir effectué des vols d’essai, ces hélicoptères ont gagné les aérodromes prévus pour leur stationnement d’où ils effectueront leurs futures tâches.

Accord de cessez-le-feu

Le 9 novembre, Erevan et Bakou, sous l'égide de la Russie, ont signé un accord de paix pour le Haut-Karabakh, région disputée entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

Quelques heures après l'entrée en vigueur de l'accord, le 10 novembre, la Défense arménienne a déclaré que les hostilités dans le Haut-Karabakh avaient cessé.

Déploiement des soldats de la paix

Le 10 novembre, depuis 4 heures du matin (heure de Paris), l’armée russe a commencé à déployer des soldats de la paix dans le Haut-Karabakh, parallèlement au retrait des unités arméniennes, a annoncé le ministère russe de la Défense. Le transfert des soldats de la paix russes s’est effectué depuis Oulianovsk, dans la région de la Volga, par des avions de transport militaire Il-76. Des vidéos de leur transfert, arrivée et déploiement ont été publiées.

Dossier:
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (43)

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
paix, cessez-le-feu, Azerbaïdjan, Arménie, Russie, Haut-Karabakh
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook