Russie
URL courte
Par
17650
S'abonner

Un avion An-124 Rouslan, qui devait livrer des pièces automobiles de Séoul à Vienne, s’est posé en urgence à l’aéroport de la ville de Novossibirsk, en Russie. Aucun blessé n’est à déplorer, mais l’appareil a subi des dommages au moteur, au fuselage et au train d’atterrissage.

Juste après le décollage, un avion de transport de la compagnie Volga-Dnepr a fait un atterrissage d’urgence et est sorti de piste dans la ville russe de Novossibirsk, en Sibérie.

L’accident s’est produit ce vendredi 13 novembre aux alentours de 7h30 GMT. L’appareil, un An-124 Rouslan, devait livrer 84 tonnes de pièces automobiles de Séoul à Vienne, ont fait savoir les autorités de l'aviation.

​En se posant, l'avion a subi des dommages au moteur, au fuselage et au train d'atterrissage. Aucun des 14 membres de l’équipage n’a été blessé.

Des photos partagées également sur les réseaux sociaux montrent l’avion immobilisé dans la neige.

​An-124 Rouslan

L'An-124 Rouslan (code Otan: Condor), le second plus gros avion du monde produit en série, a été mis au point dans la première moitié des années 1980 par le bureau Antonov de concert avec d'autres structures aéronautiques soviétiques. Il permet de transporter les charges les plus diverses telles que des locomotives, des grues, des satellites et des bateaux. L'avion le plus gros du monde hors série était l'Antonov An-225.

Les An-124 ont établi un record pendant l'opération antiterroriste russe en Syrie en transportant plus de 10.000 tonnes de fret dont des systèmes de défense antiaérienne S-400 Triumph, des hélicoptères d'assaut Mi-24 et Mi-35M, et des hélicoptères polyvalents Mi-8AMTCh Terminator.

Lire aussi:

Un immeuble ravagé par un spectaculaire incendie près de Lyon, 11 blessés – vidéos
Une fuite qui mettrait en cause John Kerry violant le secret défense? «C’est effectivement assez étrange»
«Tomber le masque d’ici la fin de l’été»: le «Monsieur vaccin» évoque la dernière étape de la sortie de l’épidémie
Tags:
avion, piste d'atterrissage, An-124, Vienne (Isère), Séoul, Novossibirsk, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook