Russie
URL courte
Par
Sommet virtuel du G20 (5)
9221
S'abonner

Intervenant au sommet du G20 le 21 novembre, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie avait mobilisé 4,5% de son PIB à la lutte contre les conséquences économiques de la crise due à la pandémie de Covid-19. D'après lui, les mesures ciblées financées par ce montant ont aidé la Russie à atténuer le déclin économique engendré par le cataclysme.

Afin d'atténuer les difficultés économiques provoquées par la pandémie de Covid-19, la Russie a consacré 4,5% de son PIB à un soutien anti-crise, a fait savoir Vladimir Poutine lors du sommet du G20 en visioconférence qui s'est ouvert ce samedi 21 novembre. D'après le dirigeant russe, cette démarche a aidé le pays à traverser cette période difficile «sans pertes irréversibles».

«Le montant total du soutien budgétaire anti-crise s'est élevé à 4,5% du PIB. L’application opportune de ces mesures ciblées a aidé la Russie, comme la plupart des pays développés, à atténuer le déclin économique, à renforcer le système de santé, à traverser une période difficile sans pertes irréversibles», a déclaré le Président russe.

Selon lui, afin d'assurer la durabilité de l'économie nationale et de préserver la stabilité sociale, le gouvernement russe, en collaboration avec la Banque de Russie, met en œuvre un plan global pour aider la population, les PME ainsi que les industries susceptibles de souffrir le plus.

Le Covid-19 en Russie

Ce samedi 21 novembre, la Russie a connu son plus grand nombre d’infections et de décès depuis le début de l’épidémie.

D'après les chiffres fournis par le siège opérationnel de lutte contre le Covid-19 du pays, ont notamment été recensées 24.822 nouvelles contaminations au cours des dernières 24h, et 467 patients sont décédés pendant le même laps de temps.

À ce jour, le bilan de l'épidémie fait état de 2.064.748 infections. Depuis le début de l’épidémie, 35.778 personnes sont décédées et 1.577.435 ont guéri.

Dossier:
Sommet virtuel du G20 (5)

Lire aussi:

Une octogénaire étranglée, dépouillée et enfermée dans un placard, près de Calais
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Tags:
PIB, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook