Russie
URL courte
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)
183720
S'abonner

Le Président Poutine a chargé le gouvernement de procéder à la campagne de vaccination «à grande échelle» contre le Covid-19 en Russie dès la fin de la semaine prochaine.

La campagne de vaccination «à grande échelle» contre le coronavirus doit commencer en Russie à la fin de la semaine prochaine, a déclaré ce mercredi 2 décembre le Président Vladimir Poutine à la vice-Première ministre Tatiana Golikova.

Avant de donner cette consigne, le chef d'État a discuté avec Mme Golikova et le Premier ministre Mikhaïl Michoustine des rythmes de production de vaccins contre le Covid-19 en Russie.

«Je sais que plus de deux millions de doses ont déjà été produites dans notre pays ou seront produites dans les prochains jours. Je parle de la production du premier vaccin au monde contre le Covid-19, Spoutnik V. Cela nous permet de lancer une vaccination à grande échelle en commençant bien sûr, comme convenu, par deux groupes à risque: les médecins et les enseignants», a indiqué M.Poutine lors d'une visioconférence consacrée à l'ouverture de centres médicaux multifonctionnels du ministère de la Défense.

Fin novembre, le ministre de la Santé Mikhaïl Mourachko avait déjà annoncé le début des vaccinations. Les groupes à risque sont les médecins, les enseignants, les secouristes, ainsi que les personnes âgées et les personnes souffrant de diabète, d'obésité et d'hypertension.

Selon le ministre, le nombre de personnes vaccinées contre le Covid-19 a déjà atteint 100.000 et devrait atteindre plusieurs dizaines de millions en 2021.

Vaccins russes contre le Covid-19

La Russie a homologué deux vaccins nationaux contre le Covid-19, Spoutnik V et EpiVacCorona.

Le premier, Spoutnik V, a reçu la certification de l'agence nationale des médicaments le 11 août. Il a été conçu par le centre d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou à partir de deux vecteurs d’adénovirus humains. Cette plateforme est connue pour son innocuité, son efficacité et son absence d’effets indésirables à long terme.

EpiVacCorona, conçu par le Centre de virologie et de biotechnologie Vektor de Novossibirsk, a été homologué le 13 octobre. Selon les autorités, les premiers lots devraient être disponibles en décembre.

Les deux vaccins sont actuellement testés sur des volontaires dans le cadre de la phase 3 des essais cliniques post-homologation. Parmi les volontaires, il y a des personnes âgées et des personnes ayant des maladies chroniques.

Le vaccin Spoutnik V, dont le taux d’efficacité est de 95%, passe la phase 3 des essais en Biélorussie, aux Émirats arabes unis, au Venezuela et ailleurs. Plus de 50 pays ont envoyé des demandes, pour un total de 1,2 milliard de doses du vaccin qui sera produit au Brésil, en Chine, en Corée du Sud, en Inde et dans d’autres pays. 

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (222)

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Tensions navales au large de la Crimée: à quoi jouent les Britanniques?
Au Québec, les mesures sanitaires poussent des expats français à partir, «mais surtout pas en France!»
Moscou met en garde l’Otan contre des conséquences «imprévisibles» après l’incident avec la Royal Navy
Tags:
Spoutnik V, Russie, vaccination, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook