Russie
URL courte
Par
61167
S'abonner

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a informé le Président Poutine des tirs d’entraînement de missiles balistiques Boulava par un submersible nucléaire. Selon lui, les missiles ont franchi une distance de plus de 5.500 km.

Tous les missiles Boulava tirés ce samedi 12 décembre par le sous-marin nucléaire Vladimir Monomakh, ont parcouru une distance de plus de 5.500 km avant de frapper leur cible, a annoncé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, au Président et chef suprême des armées russe, Vladimir Poutine.

Pendant les exercices, «le sous-marin nucléaire Vladimir Monomakh de la Flotte du Pacifique, qui se trouvait en plongée, a tiré quatre missiles balistiques Boulava à une distance de plus de 5.500 km depuis la mer d’Okhotsk», a indiqué le ministre.

Toutes les ogives sont arrivées dans le secteur requis du polygone de tir de Tchija, dans la région d’Arkhangelsk, a-t-il précisé.

Exercices des forces stratégiques

Les lancements de missiles Boulava font partie des manœuvres des forces stratégiques russes qui ont débuté le 9 décembre sous le commandement de Vladimir Poutine.

Ces exercices engagent tous les éléments de la «triade nucléaire» des Forces armées russes: des sous-marins nucléaires, des avions stratégiques Tu-160 et Tu-95MS et un système mobile de missiles balistiques intercontinentaux Iars.

Le 9 décembre, le sous-marin nucléaire Karelia a tiré un missile balistique Sineva en direction du polygone de Koura, au Kamtchatka, alors que des bombardiers stratégiques ont frappé le polygone Pemboï, dans la république de Komi, avec des missiles de croisière.

Missile Boulava

Le missile balistique intercontinental R30 3M30 Boulava, à qui a été attribué le code Otan SS-NX-30 et qui figure dans les traités internationaux sous celui de RSM-56, est un missile à trois étages à propergol solide, conçu pour armer les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins du projet Boreï.

Il peut transporter plusieurs ogives nucléaires hypersoniques autoguidées. Selon le ministère russe de la Défense, Boulava constituera la base du groupement des forces nucléaires stratégiques russes jusqu’en 2040-2045.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Une toxicomane attaque et blesse au visage un enfant de 2 ans dans le quartier de Stalingrad – photos
Tags:
Russie, Vladimir Poutine, Sergueï Choïgou, Polygone de Tchija, missiles balistiques, Vladimir Monomakh (sous-marin), R-30 Boulava
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook