Russie
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (116)
13337
S'abonner

Toujours en Allemagne après sa sortie de l’hôpital berlinois de la Charité, Alexeï Navalny a déclaré qu’il envisageait de retourner dans son pays dès que ses médecins l’y autoriseraient.

Le blogueur et opposant russe Alexeï Navalny, actuellement en Allemagne, a annoncé son intention de retourner en Russie, précisant cependant que la date dépendait des médecins qui suivent son rétablissement.

«Comment j’envisage de rentrer? J’achèterai un billet d’avion, monterai à bord de l’avion et arriverai à [l’aéroport, ndlr]», a-t-il déclaré à l’antenne de la radio Écho de Moscou.

Et d’ajouter qu’il avait de quoi s’occuper en Russie.

«Ce n’est pas à moi, mais aux médecins de répondre à cette question... Il est absurde de discuter les délais, car je les ignore moi-même. Je passe régulièrement des analyses, les gens suivent la dynamique de mon rétablissement qui se déroule plus vite qu’il n’était attendu. Lorsque tout ira bien, je rentrerai. Je ferai tout pour rentrer le plus vite possible», a-t-il assuré.

Et de rappeler qu’il n’avait pas le droit de se porter candidat aux élections législatives.

Hospitalisation à Omsk, puis transfert vers l’Allemagne

Alexeï Navalny a été hospitalisé à Omsk le 20 août après avoir fait un malaise à bord d’un avion le ramenant de Tomsk, en Sibérie, à Moscou. Après un atterrissage d’urgence à Omsk et une série d’examens, les médecins ont diagnostiqué un trouble métabolique qui a provoqué un changement de sa glycémie. Sa cause n’a pour le moment pas été établie mais, selon les médecins, il n’y avait pas de traces de toxines dans le sang et l’urine de leur patient.

Le 22 août, M.Navalny a été transféré en Allemagne. Le 2 septembre, le gouvernement allemand a déclaré, citant des médecins militaires, que le blogueur aurait été empoisonné avec une substance toxique du groupe Novitchok.

Berlin a plus tard ajouté que cette conclusion avait été confirmée par des laboratoires suédois et français et que l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) menait aussi une enquête à ce sujet.

Berlin ne satisfait pas aux demandes d’information formulées par Moscou

Le Kremlin a déclaré que Berlin ne l'avait pas informé de ses conclusions. Quant à la diplomatie russe, sa porte-parole Maria Zakharova a fait remarquer que Moscou avait envoyé trois requêtes en un mois qui sont restées sans réponse.

Le 23 septembre, l’hôpital universitaire de la Charité de Berlin a annoncé qu’Alexeï Navalny avait quitté l’établissement, que son état de santé était satisfaisant et qu’il se rétablirait complètement.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (116)

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Tags:
Russie, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook