Russie
URL courte
Par
3632
S'abonner

Baptisé «Stratégie» et créé par l’Institut de recherche sur les radiocommunications à longue distance, un nouveau système de surveillance de surface est testé en mer Noire. Il recueille et analyse les données des systèmes satellitaires et terrestres pour évaluer les mouvements des navires.

Un nouveau système de suivi de la situation de surface, mis au point par l’Institut de recherche sur les radiocommunications à longue distance, est en train d’être testé dans la mer Noire, a déclaré dans une interview à Sputnik un porte-parole de l’Institut.

Auparavant, le ministère russe de la Défense avait signalé à plusieurs reprises des incursions de navires de reconnaissance et de combat de l’Otan dans cette mer, y compris de vaisseaux américains équipés de missiles de croisière.

L’interlocuteur de l’agence a indiqué que le nouveau système de suivi avait été baptisé «Stratégie». Il permet d’effectuer une surveillance de la situation de surface en mer Noire. 

L’algorithme de la réception des données 

Cette nouveauté utilise «des systèmes d’information automatisés de satellites et terrestres, des données provenant de diverses stations radars, des canaux internes de transmission d’informations sur les bâtiments de la flotte», a expliqué la source.

De plus, «Stratégie» reçoit des informations issues de radars transhorizon, capables de détecter des cibles de surface à plusieurs centaines de kilomètres.

Le système traite automatiquement les données sur l’appartenance des navires entrés dans la mer Noire depuis la Méditerranée, et enregistre également leur approche des frontières ou zones interdites.

En outre, il a la possibilité d’interagir avec d’autres systèmes.

Lire aussi:

Des centaines de sans-abri s'installent sous des tentes place des Vosges à Paris - images
«En France, on n’aurait pas honte avec ce que l’on produit»: le propriétaire d’une pâtisserie en Russie se confie
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
«Les USA ont mis au point une stratégie soigneusement étudiée pour remplacer la France au Sahel»
Tags:
ministère russe de la Défense, navires, surveillance, mer Noire, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook