Russie
URL courte
Par
241355
S'abonner

Le Président russe a précisé les missions des services secrets du pays en félicitant le Service de renseignement extérieur (SVR) à l’occasion de son 100e anniversaire.

Les services secrets russes doivent lutter contre le terrorisme, l’extrémisme et la corruption, de même que garantir une protection plus efficace des frontières étatiques, a déclaré Vladimir Poutine en rendant visite ce dimanche 20 décembre au siège du Service de renseignement extérieur qui célèbre son 100e anniversaire.

Le 20 décembre, la Russie célèbre la Journée des organes de la sécurité d’État, qui est la fête professionnelle du SVR mais aussi du Service fédéral de sécurité (FSB), du Service fédéral de la protection (FSO) et de la Direction principale des programmes spéciaux du Président.

Lutter contre le terrorisme

Le chef d’État a souligné que le travail des services secrets était nécessaire au «développement souverain, démocratique et indépendant» de la société russe ainsi qu’aurenforcement de sa résistance face à tous les obstacles.

«Parmi ces défis, il y a le terrorisme international. Nous, notre peuple, avons nos propres comptes à régler avec ce fléau. Nous nous souvenons de tous ceux qui sont morts en défendant la Russie contre cet ennemi cruel, auquel notre pays a été confronté dans la période la plus difficile de son histoire», a indiqué M.Poutine dans son discours.

Selon lui, la Russie a réussi à mettre en place un système puissant de lutte contre le terrorisme.

Le FSB et les autres services relevant du Comité national antiterroriste doivent «continuer à agir avec la même détermination et la même cohérence», a-t-il noté.

Garantir la sécurité intérieure

Le Service fédéral de protection (FSO) doit continuer à veiller à la sécurité des sites publics et des manifestations importantes, a souligné M.Poutine.

La Direction principale des programmes spéciaux doit œuvrer pour un fonctionnement stable des principaux organes d’État et systèmes de communication, même dans des conditions très difficiles.

Empêcher la réécriture de l’Histoire

En outre, le Président a exhorté à résister à toute tentative de réécrire l'Histoire.

Selon lui, il faut empêcher de dénaturer le rôle que les services secrets soviétiques ont joué dans la victoire sur le nazisme et dans la protection des intérêts nationaux.

«En cette année de commémoration du 75e anniversaire de la Grande Victoire, nous nous inclinons devant la mémoire de tous ceux qui ont mené les soldats à l'attaque; de ces unités formées de membres des services secrets qui ont combattu sur la ligne de front, défendant Moscou, Leningrad et Stalingrad, qui ont participé à la bataille de Koursk et d’autres batailles de la Grande Guerre patriotique; de ceux qui ont créé des groupes de partisans ou […] ont éliminé des espions, traîtres et saboteurs», a déclaré M.Poutine.

Les organes de la sécurité d’État russes

Le Service de renseignement extérieur (SVR) est le successeur officiel de la Première direction générale du KGB de l'URSS. Son histoire remonte au 20 décembre 1920, date de création du département des Affaires étrangères de la Tchéka.

Le Service fédéral de sécurité (FSB) russe est chargé des affaires de sécurité intérieure. Le FSB est le principal successeur du KGB soviétique, dissous en novembre 1991.

Le Service fédéral de la protection (FSO) est chargé de protéger les hauts fonctionnaires d’État, y compris le Président, ainsi que certains sites appartenant à l’État. Il succède à la Neuvième direction générale du KGB soviétique et au Service de sécurité présidentiel.

La Direction principale des programmes spéciaux du Président s’occupe des opérations de mobilisation dans le pays, ainsi que de la construction et du maintien en l’état des sites spéciaux.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Une femme soupçonnée d'avoir voulu vendre aux Russes l'ordinateur de Nancy Pelosi
Tags:
services secrets, Service fédéral russe chargé de la protection des hauts fonctionnaires (FSO), FSB, Service de renseignement extérieur de Russie (SVR), Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook