Russie
URL courte
Par
3543
S'abonner

Le Comité d'enquête de Russie a annoncé ce vendredi 25 décembre avoir engagé des poursuites pénales contre Lioubov Sobol, juriste du Fonds de lutte anticorruption et alliée d’Alexeï Navalny, pour un fait de violation de domicile d’une femme âgée dans l’est de Moscou.

Une procédure pénale pour violation de domicile a été ouverte ce vendredi 25 décembre contre Lioubov Sobol, une proche de l’opposant Alexeï Navalny et juriste du Fonds de lutte anticorruption, annonce le Comité d'enquête de Russie.

D’après celui-ci, le 21 décembre un groupe de personnes, avec Lioubov Sobol, a tenté à plusieurs reprises de pénétrer dans l'appartement d'une femme âgée dans un district de l’est de Moscou. Ces personnes, poursuit le Comité d’enquête, ont «utilisé illégalement l'uniforme des employés de Rospotrebnadzor [le service sanitaire russe, ndlr]».

«Après deux tentatives échouées, Mme Sobol a induit en erreur un courrier du service de livraison, se faisant passer pour "une femme abandonnée avec un petit enfant", et est entrée dans l'immeuble. Lorsque la propriétaire a ouvert la porte, Mme Sobol a poussé la femme et a fait irruption dans l'appartement. Après avoir fait le tour de tout l'appartement et filmé ses actions au téléphone, Mme Sobol est partie», indique un communiqué.

Actuellement, des enquêteurs interrogent des personnes qui ont accompagné Mme Sobol et des témoins. La police continue d'établir toutes les circonstances et recherche des personnes impliquées.

Lire aussi:

Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
Lioubov Sobol, loi, violations, Russie, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook