Russie
URL courte
Par
30731
S'abonner

La guerre des visas a été initiée par les États-Unis qui ont forcé la Russie à suivre le principe de réciprocité en matière d'octroi de visas, signale l'ambassade russe aux États-Unis en réponse à un article du Washington Post publié vendredi 25 décembre sur le sujet.

L'ambassade russe à Washington a commenté un article de la version électronique du Washington Post publié le 25 décembre déplorant l'impossibilité d'obtenir des visas pour des techniciens américains.

La représentation diplomatique indique que des médias, qui se réfèrent à des sources au sein du département d'État, induisent une nouvelle fois en erreur leurs lecteurs et tentent de rejeter sur la partie russe la responsabilité concernant des problèmes relevant du domaine consulaire et des visas.

Des informations qui ne correspondent pas à la réalité

«Les informations contenues dans l'article ne correspondent pas à la réalité. Nous tenons à rappeler une fois de plus que la responsabilité de cette "impasse" incombe entièrement à la partie américaine. Ce sont les États-Unis qui ont initié une guerre des visas et nous ont imposé la pratique d'échanges personnels réciproques alors que les employés des établissements étrangers russes ne reçoivent une autorisation d'entrée qu'en lien avec l'octroi de visas aux fonctionnaires américains», souligne l'ambassade.

La mission diplomatique russe précise qu’aucun visa n'a jamais été refusé aux diplomates et autres spécialistes des représentations américaines.

«Nous n'avons pas de préférences. Nous partons strictement du principe de réciprocité. Le nombre de visas délivrés aux fonctionnaires américains correspond à celui de visas reçus par des employés russes aux États-Unis. Nous avons plusieurs fois appelé Washington à normaliser nos relations dans le domaine consulaire et des visas. Il ne faut pas faire porter le chapeau à autrui. C'est à la partie américaine de jouer», résume l’ambassade.

Les griefs du Washington Post

L'article du Washington Post indique notamment que les relations entre Washington et Moscou se sont détériorées à tel point que les États-Unis ne parviennent pas à obtenir de visas pour des techniciens en charge de la réparation des ascenseurs défectueux et de la signalisation incendie dans les missions diplomatiques en Russie.

Le quotidien déplore que l'ambassade américaine à Moscou soit surchargée par manque de personnel, car chaque visa diplomatique individuel nécessite des négociations interminables qui bloquent sur des détails. Des diplomates de haut niveau sont chargés de tâches de base telles que le pelletage de la neige et le mélange de désinfectants pour compléter les équipes de nettoyage épuisées qui luttent contre la pandémie de coronavirus.

Lire aussi:

Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Les Républicains en tête des régionales en France, devant le RN et la gauche, selon des estimations
Tags:
visas, ambassade, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook