Russie
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (220)
5283
S'abonner

Le ministère russe de la Santé a donné son feu vert aux essais cliniques du vaccin anti-Covid Spoutnik Light, composé d’une seule dose, qui pourrait servir aux pays se trouvant au pic de la courbe d’infections. Les essais ont déjà débuté dans trois centres médicaux sur 150 volontaires, selon le ministère.

La Russie mène depuis le 8 janvier des essais cliniques du vaccin «allégé» contre le Covid-19, Spoutnik Light, composé d’une seule dose du vaccin Spoutnik V, conformément à une autorisation délivrée par le ministère russe de la Santé au Centre scientifique Gamaleïa de Moscou.

«L’objectif de l’étude clinique est d’évaluer l’innocuité, la tolérance et l’immunogénicité du vaccin Spoutnik Light dans la prévention de la maladie causée par le virus SRAS-CoV-2. Les essais débutent le 8 janvier et prendront fin le 31 décembre 2021», est-il indiqué sur le site du registre d’État des recherches autorisées par le ministère de la Santé.

150 volontaires dans trois centres médicaux

Le Centre d’immunologie et microbiologie Gamaleïa a organisé les essais cliniques de Spoutnik Light à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

Ils engagent 150 volontaires à la Première Université de médecine Setchenov de Moscou, ainsi qu’au centre de recherche Eco-Sécurité et à l’Institut de recherche sur la grippe Smorodintsev de Saint-Pétersbourg.

Aider d’urgence les pays au pic de l’infection

Le vaccin Spoutnik Light est destiné à être utilisé à l’étranger, alors que la Russie continuera la campagne de vaccination avec Spoutnik V, a précisé ce lundi 11 janvier Kirill Dmitriev, directeur général du Fonds russe d’investissements directs (RFPI), qui finance les études du vaccin «allégé».

«Spoutnik Light peut devenir une solution temporaire efficace pour de nombreux pays qui sont au pic de la courbe d’infections et s'efforcent de sauver autant de vies que possible. Dans le même temps, Spoutnik V restera la principale préparation pour le marché russe où elle sera utilisée pour la campagne d’immunisation à grande échelle», a indiqué M.Dmitriev devant les journalistes.

Un vaccin à une seule dose, efficace à 85%

L’efficacité de Spoutnik Light, qui est composé d’une dose du vaccin Spoutnik V, peut atteindre 85%, estime M.Dmitriev. Le directeur du centre Gamaleïa, Alexandre Guinzbourg, avait précédemment aussi évoqué ce chiffre, précisant que Spoutnik Light permettait de développer une immunité au coronavirus pendant de trois à quatre mois.

Spoutnik V est, quant à lui, administré en deux étapes et son efficacité atteint 91,4%.

Fin décembre, M.Guinzbourg avait déclaré que Spoutnik Light serait surtout efficace pour les personnes assez jeunes, alors qu’il fallait encore étudier son efficacité pour d’autres groupes d’âge, notant qu’il était préférable d’administrer deux doses de Spoutnik V aux personnes de plus de 40 ou 50 ans. En plus, l’utilisation de deux doses prolonge la durée d’immunité.

Administrer un vaccin «allégé» est «un moyen d’arrêter la vague d’infections et de mortalité, lorsqu’il est impossible de produire à temps la quantité nécessaire du vaccin à deux doses […]. C’est une solution pour réduire la mortalité. Mais on peut plus tard ajouter la deuxième dose, la science ne s’y oppose pas», selon le chercheur.
Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (220)

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Spoutnik Light (vaccin anti-Covid), Kirill Dmitriev, Fonds russe d'investissements directs (RDIF), ministère russe de la Santé, Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook