Russie
URL courte
Par
15934
S'abonner

Un drone d’attaque russe S-70 Okhotnik a largué des bombes sur une cible au sol pendant des essais en vol, selon une source de Sputnik dans le complexe militaro-industriel. «La cible a été détruite.»

Le drone d’attaque russe dernier cri S-70 Okhotnik (traduit en français par «chasseur») a mené des essais en vol sur le polygone d’Achoulouk dans l’oblast d’Astrakhan. Des bombes non guidées de 500 kilogrammes ont été larguées depuis un espace incorporé, a confié à Sputnik une source au sein du complexe militaro-industriel.

«La cible a été détruite avec une grande précision», a détaillé la source.

Elle n’a pas précisé la date des essais, notant qu’ils n’étaient pas les premiers.

La source a souligné que le système de navigation et de pointage présent sur le drone lui permet d’utiliser des munitions à chute libre avec une précision comparable à celle des armes guidées.

Elle a ajouté qu’il était capable de détruire des cibles fixes et d’une mobilité limitée à condition d’avoir reçu leurs coordonnées, même pendant le vol.

Des ailes volantes furtives

Selon des sources ouvertes, ce drone développé par le bureau d’étude Sukhoi a 14 mètres de long et une envergure de 19 mètres. Sa masse au décollage est de 20 tonnes et sa vitesse maximale atteint les 1.000 km/h. Il utilise le concept d’aile volante, est fabriqué avec des matériaux spéciaux qui le rendent pratiquement invisible pour les outils de détection radar.

L’Okhotnik est doté d’un turboréacteur de série AL-31 et est équipé d’appareils de reconnaissance électronique et radiotechnique.

Le ministère de la Défense avait annoncé que son premier vol avait eu lieu le 3 août et avait duré plus de 20 minutes. Le drone commandé par un opérateur avait alors plusieurs fois survolé l’aérodrome à une altitude d’environ 600 mètres avant de se poser avec succès.

Lire aussi:

Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
Déluge de feu en terre sainte: dans l’escalade, Israël et la Palestine peuvent compter sur leurs alliés
«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Tags:
bombe, essais, drone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook