Russie
URL courte
Par
3414
S'abonner

Les responsables des réseaux sociaux doivent avoir certaines obligations afin qu’ils ne puissent pas agir librement en permanence, affirme le porte-parole du Kremlin. «C’est une leçon pour le monde entier», estime-t-il alors que les comptes de Donald Trump ont été bloqués.

Dmitri Peskov, le porte-parole du Président russe, a commenté le blocage des comptes de Donald Trump sur les réseaux sociaux, notant que cela devrait être réglementé au niveau législatif.

«C’est une leçon pour le monde entier. Il est évident que les entreprises qui gagnent de l’argent en présentant une plateforme pour beaucoup de personnes, pour la population de pays entiers, doivent avoir certaines obligations. Cela doit être réglementé d’une certaine façon. Ce serait incorrect de laisser la situation à la merci des opinions arbitraires de ces entreprises», a-t-il déclaré aux journalistes.

Il a ajouté que le prestige qu’elles avaient gagné auprès des utilisateurs au fil des ans s’était effondré en quelques jours.

Hégémonie des grandes entreprises informatiques

«C’est une raison pour les pays et leurs habitants de réfléchir à la prudence avec laquelle il faut faire face à l’hégémonie des grandes entreprises informatiques, à leur volontarisme qui doit être placé dans un cadre législatif», a-t-il signalé.

Twitch, Twitter, Facebook, YouTube et Instagram avaient précédemment suspendu pour une durée indéfinie les comptes de Donald Trump en lien avec ses déclarations sur les événements du 6 janvier à Washington. 

Lire aussi:

L’explosion sur le site nucléaire iranien a été organisée par Israël, affirment le renseignement US et l’Iran
Drogues, prostitution, politique: l’ordinateur de Hunter Biden, une boîte de Pandore?
En misant sur la seule vaccination, la France s'expose à plusieurs risques, selon un épidémiologiste
Tags:
réglementation, réseaux sociaux, Dmitri Peskov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook