Russie
URL courte
Par , ,
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (23)
792897
S'abonner

Répondant à des appels diffusés sur Internet, des manifestants se sont réunis à Moscou et dans d’autres villes de Russie pour des actions non autorisées en soutien au blogueur Alexeï Navalny. Elles se sont soldées par des interpellations et plusieurs poursuites pénales pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique ont été ouvertes.

Une manifestation en soutien à Alexeï Navalny, non autorisée en raison de la situation sanitaire, s'est tenue ce 23 janvier sur la place Pouchkine de Moscou.

«L’action non concertée a rassemblé environ 4.000 personnes», a déclaré la police de la capitale russe dans l'après-midi.

Comme l'a rapporté notre correspondant sur place, des affrontements avaient déjà eu lieu après que des manifestants ont commencé à jeter des bouteilles en plastique et des œufs contre les policiers. De premières interpellations ont été effectuées quelques instants plus tôt.

 

La police prévenait les participants par haut-parleur de la nécessité de respecter la distanciation sociale, d'utiliser des masques et des gants, et rappelait que les autorités n’avaient pas donné leur feu vert à l’action.

Les forces de l'ordre arrêtaient ceux qui étaient venus avec des banderoles, ainsi que ceux qui cachaient entièrement leur visage sous des cagoules, des capuches ou une combinaison d'écharpe et de masque à la fois. Les journalistes étaient très nombreux sur les lieux.

Avertissements des autorités

Le ministère de l'Intérieur et le parquet général de Russie ont évoqué à plusieurs reprises la responsabilité tant des organisateurs que des participants aux manifestations non autorisées prévues pour ce 23 janvier à Moscou et dans d’autres villes. Ces actions sont considérées comme des provocations et une menace à l'ordre public et seront «immédiatement réprimées».

En outre, le parquet général a exigé de bloquer les appels diffusés sur Internet à rejoindre de telles manifestations. Selon le porte-parole du Président, Dmitri Peskov, ces appels sont diffusés par «certains provocateurs» dont «nous comprenons bien» les motifs.

Une attention particulière est accordée aux lycéens, dont les parents sont invités à leur déconseiller de participer à ces actions.

Refusant l’organisation de telles manifestations, les autorités de plusieurs villes russes l’ont expliqué par la situation épidémiologique difficile.

Nouveaux messages
  • 21:39

    Plusieurs enquêtes ouvertes suite à une manifestation non autorisée à Moscou

    Après une manifestation non autorisée en soutien à Alexeï Navalny à Moscou, le Comité d'enquête de Russie a annoncé avoir intenté des poursuites pénales pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique, dégâts matériels et actes de vandalisme.

    «Des enquêteurs continuent d'étudier et d'analyser un grand nombre de matériel photo et vidéo montrant des actions illégales. Selon les résultats, ils évalueront les actions des participants de la manifestation non autorisée», indique un communiqué.

  • 20:47
    Lors d'une action de soutien à Alexeï Navalny à Moscou

    De nombreux policiers frappés par des manifestants soutenant Navalny à travers la Russie - vidéos

    Selon le décompte de l’ONG OVD-Info, 2.509 personnes ont été interpellées ce 23 janvier lors d'actions non autorisées en soutien à Alexeï Navalny qui ont eu lieu ce samedi 23 janvier dans plusieurs villes russes. De nombreux policiers ont été frappés. 
    En savoir plus
  • 19:52

    Quelque 300 adolescents ont été interpellés à travers la Russie

    L’ombudsman fédérale des enfants Kouznetsova a fait savoir que, selon les chiffres préliminaires, quelque 300 adolescents ont été interpellés lors des actions en Russie, dont près de 70 à Moscou et une trentaine à Saint-Pétersbourg.

    Et d’expliquer que ce qui était essentiel, c’est que les parents étaient déjà venus chercher beaucoup d’entre eux, après quoi ils avaient été relâchés.

    Elle a souligné que les enfants n'avaient pas leur place dans des actions illégales.

  • 19:50

    Les transports en commun reprennent dans le centre de Moscou après la manifestation non autorisée

    Après que les manifestants ont quitté la place Pouchkine, où avait débuté leur rassemblement non autorisé en soutien à Alexeï Navalny, et la place Troubnaïa, les transports en commun recommencent progressivement à circuler dans le centre de Moscou.

  • 18:49
    Maria Zakharova

    Zakharova: les diplomates US «devront s'expliquer» sur la publication d’itinéraires d’une action non-autorisée en Russie

    Répondant à la publication par l'ambassade américaine à Moscou des lieux et horaires des rassemblements non-autorisés en soutien à Alexeï Navalny le 23 janvier, Maria Zakharova a déclaré que «les collègues américains devront s'expliquer sur la place Smolenskaya», et le ministère à son tour leur a conseillé de s'occuper de «leurs propres problèmes».
    En savoir plus
  • 18:27

    La vidéo de l’attaque contre une voiture équipée d’un gyrophare à Moscou

    Un témoin a posté une vidéo montrant des manifestants attaquer, place Troubnaïa, une voiture équipée d’un gyrophare bleu et appartenant apparemment à un service gouvernemental.

    Il est possible de voir d’abord de nombreux manifestants jeter des boules de neige contre le véhicule. Ensuite, certains d'entre eux s’approchent de la voiture pour lui donner des coups de pieds. C’est seulement avec l’intervention des forces de l’ordre que les assaillants ont reculé.

    Selon une source de Sputnik, le conducteur a été éborgné dans l’incident.

  • 18:03

    Face à des manifestants, les forces de l’ordres bloquent une rue près du centre de détention où se trouve Alexeï Navalny

  • 17:46

    Participants d'une manifestation non autorisée en soutien à Alexeï Navalny, à Moscou

    Participants d'une manifestation non autorisée en soutien à Alexeï Navalny, à Moscou
    © Sputnik . Pavel Bedniakov
  • 17:43

    La diplomatie russe ironise sur les chiffres de Reuters qui évoque «40.000» manifestants à Moscou

    Le ministère russe des Affaires étrangères a réagi aux affirmations de Reuters qui prétend que la manifestation non autorisée en soutien à Alexeï Navalny à Moscou avait réuni «40.000» personnes.

    «Antifakenews. Selon Reuters, au moins 40.000 personnes ont protesté samedi au centre de Moscou. Et pour quoi pas quatre millions ?», a ironisé la diplomatie, tout en rappelant les chiffres officiels des autorités de la ville qui font état de 4.000 manifestants.

  • 17:13

    Un homme grièvement blessé à l’œil à Moscou

    Il a été rapporté qu'une voiture équipée d’un gyrophare avait été attaquée par des manifestants place Troubnaïa; une source a indiqué à Sputnik que son conducteur avait été éborgné.

  • 16:52

    L’épouse de Navalny relâchée

    Une source a indiqué à Sputnik que Ioulia Navalny avait quitté le commissariat. Plus tôt dans la journée, l’épouse d’Alexeï Navalny avait annoncé qu’elle avait été interpellée et placée dans un fourgon de police.

  • 16:27

    Une quinzaine de mineurs interpellés à Moscou, beaucoup d’entre eux ont déjà été relâchés

    Environ 15 mineurs ont été arrêtés lors d’une manifestation non autorisée en soutien à Alexeï Navalny à Moscou, a annoncé Anna Kouznetsova, déléguée aux Droits de l’enfant auprès du Président russe.

    Elle précise que ces mineurs ont été arrêtés pour être ensuite remis à leurs représentants légaux. Ainsi à l'heure actuelle, beaucoup de ces mineurs ont été relâchés, a-t-elle ajouté.

  • 15:53

    À Moscou, 39 blessés dans les rangs des forces de l’ordre, selon des sources policières.

    Lors des actions non autorisées qui se tiennent à Moscou, 39 membres des forces de l’ordres ont été légèrement blessés, s’est renseigné Sputnik auprès de sources au sein du ministère de l’Intérieur.

  • 15:45

    Un affrontement avec la police constaté place Troubnaïa à Moscou. Selon le correspondant de Sputnik, les forces de l’ordre essuient des lancers de boules de neige.

  • 15:34

    Lioubov Sobol, une alliée de Navalny, a été arrêtée à Moscou en vertu de l'article portant sur les violations répétées des règles lors des rassemblements, informe son avocat. Actuellement, elle se trouve dans l'un des commissariats de la ville.

  • 15:05

    Deux procédures pénales lancées à Vladivostok pour violence à l’encontre de représentants de l'autorité publique pendant l’action non autorisée, annonce le Comité d’enquête de Russie.

  • 14:54

    550 manifestants dans la ville de Mourmansk, selon les autorités

    Une action s’est également tenue à Mourmansk, ville située au-delà du cercle polaire arctique, et a regroupé près de 550 personnes, a appris Sputnik auprès de la mairie de la ville.

  • 14:51
    Les sympathisants de Navalny à Moscou

    La police distribue des masques aux participants à l'action non autorisée en soutien à Navalny à Moscou – vidéo

    Ils sont environ 4.000, selon la police de Moscou, à participer ce 23 janvier à la manifestation organisée en soutien à Alexeï Navalny dans la capitale russe. Covid-19 oblige, des agents leur distribuent des masques pour faire face à la propagation de la maladie.
    En savoir plus
  • 14:36

    14 manifestants interpellées à Ekaterinbourg

    Selon le département de l’Ordre public de la région de Sverdlovsk, les participants à l’action non autorisée ont manifesté sur le quai du lac de la ville, jusqu’au square du théâtre dramatique. 14 interpellations ont eu lieu.

  • 14:33

    Selon le département des Transports de la ville de Moscou, les participants à l’action bloquent sciemment la circulation, en occupant la chaussée.

  • 14:28

    Des bagarres lors du meeting de Moscou, plusieurs blessés

    À Moscou, des participants au meeting ont commencé à lancer des boules de neige et des bouteilles en plastique contre les forces de l’ordre, constate notre correspondant sur place. En outre, ils scandent des insultes.

    Toujours selon le journaliste, plusieurs blessés ont été exfiltrés, la nature de leurs blessures n’est pas connue pour le moment.

  • 13:46

    Interpellations à Saint-Pétersbourg

    Les interpellations des participants à un meeting non autorisé dans la ville ont commencé avant même le début de l’action et les policiers ont évincé les manifestants de la place du Sénat. Les forces de l’ordre ont rappelé aux participants à l’action que celle-ci n’était pas autorisée et les ont exhortés à se disperser. Mais les manifestants n’ont pas obtempéré. Plusieurs personnes ont été interpellées une à une et forcées à monter dans un véhicule.

    La place centrale de la ville, celle du Palais, est fermée et des clôtures ont été alignées sur le périmètre du square en face de la cathédrale Saint-Isaac. Plusieurs stations de métro dans le centre-ville sont fermées, selon notre correspondant.

    Les partisans d'Alexeï Navalny ont précédemment lancé des appels à organiser le 23 janvier des actions non concertées afin de le soutenir.

  • 13:44
    Action de soutien à Navalny à Moscou

    Des sympathisants d’Alexeï Navalny tiennent une action non autorisée à Moscou - vidéo

    Une action en soutien à Alexeï Navalny se déroule au centre de la capitale russe et de premières interpellations ont déjà été constatées. Ce rassemblement n’a pas été autorisé en raison de la crise sanitaire.
    En savoir plus
  • 13:43

    L’épouse de Navalny interpellée

    Ioulia, l’épouse d’Alexeï Navalny, a annoncé qu’elle avait été interpellée et se trouvait actuellement dans un fourgon de police.

En direct
Une journée d'actions de soutien à Navalny à Moscou et ailleurs - vidéos
+
Dossier:
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (23)
Tags:
Saint-Pétersbourg, Moscou, interpellation, manifestation, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook