Russie
URL courte
Par
4514518
S'abonner

Le média russe Mash a visité «le palais» présenté dans l’enquête récemment publiée par l'opposant Alexeï Navalny dans laquelle il affirme que Vladimir Poutine profite de la propriété, ce que le Président russe dément. Une vidéo filmée à l’extérieur ainsi qu’à l’intérieur de la bâtisse est désormais disponible sur YouTube.

«Le palais de Poutine» à Guelendjik, ville russe située au bord de la mer Noire, est au «stade zéro de la construction», affirme le média russe Mash qui a pu visiter et filmer la bâtisse.

«Ceux qui arrivent au palais sont accueillis par une entrée principale sans portes. Elles ne sont tout simplement pas là […]. Il est assez simple de décrire le site: que du béton. En fait, tout est au stade zéro de la construction», souligne le journaliste.

Seize locaux identiques

Mash affirme avoir pu visiter le site avec l'aide d'un «guide», à savoir «un superviseur technique qui suit la construction» depuis déjà six ans. D’après le journaliste, il a vu 16 locaux identiques, «une chambre en béton après une autre chambre en béton».

La vidéo montre en effet du bois, de nombreux fils et des blocs de béton.

«Il y a plein d’ouvriers tout autour. Vous en rencontrez à chaque pas. Alors que nous examinions la propriété, les gars foraient […] et faisaient ce qu'ils devaient faire», poursuit-il.

Il ajoute que selon les estimations des responsables de la construction, le chantier sera terminé dans cinq ou six ans.

Poutine dément être le propriétaire

Le 25 janvier, le Président russe s'est défendu d'être propriétaire du «palais» lors d’une rencontre virtuelle avec des étudiants. Il a affirmé qu’aucune des propriétés présentées dans ladite vidéo n’appartient ou n’a appartenu à lui ou à ses proches.

Il a par ailleurs indiqué qu'il n'avait pas regardé «l'enquête» d'Alexeï Navalny, car il n'avait pas le temps, mais il a rapidement regardé un résumé préparé par ses assistants.

Lire aussi:

La France signale plus de 22.000 nouveaux cas de Covid-19, soit le 4e jour consécutif de hausse
Martine Wonner affirme à tort que la Garde républicaine a démissionné et ne veut plus protéger Macron
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Tags:
palais, Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook