Russie
URL courte
Par
31938
S'abonner

L’homme d’affaires russe Arkadi Rotenberg affirme que le domaine situé au bord de la mer Noire que le blogueur Alexeï Navalny a attribué à Vladimir Poutine dans sa vidéo-enquête virale, est en fait l’un de ses projets immobiliers, relate la chaîne Telegram Mash.

Le domaine du cap Idokopas, situé au bord de la mer Noire non loin de Guélendjik, bénéficie à Arkadi Rotenberg, a déclaré ce samedi 30 janvier Mash, une chaîne populaire de l’application Telegram, publiant une déclaration de cet homme d’affaires russe.

«À présent, ce ne sera plus un secret […]. C’était un site assez compliqué, il y avait beaucoup de créanciers, et j'ai réussi à devenir le bénéficiaire. C'est une trouvaille, un endroit magnifique», a indiqué M.Rotenberg.

Il n'y a pas de définition sans équivoque du terme «bénéficiaire» dans la législation russe. Le Dictionnaire économique moderne interprète ce terme comme suit: «La personne à qui le paiement est destiné; bénéficiaire d'argent, d'avantages, de bénéfices, de revenus».

M.Rotenberg a précisé que cela datait d’il y a quelques années, après avoir réussi à se mettre d’accord avec les créanciers. Selon l’homme d’affaires, il entend y bâtir un appart’hôtel. Les travaux de construction devraient en être achevés d’ici deux ans.

«On mène les travaux de manière très soigneuse, efficace et professionnelle», a-t-il ajouté.

M.Rotenberg a dit savoir que cette résidence avait une mauvaise réputation, tout en assurant qu’il n’y avait «rien d’illégal» la concernant. Il a en outre déclaré réaliser plusieurs projets d’hôtel en Russie qui manque de places d’hébergement. Cela permet en outre de créer de nouveaux emplois, de promouvoir l’infrastructure locale, selon lui.

«Le complexe du cap Idokopas n'est pas le seul établissement hôtelier du pays dont je m’occupe. Le confinement a montré la présence d'une forte demande de voyages en Russie, mais a aussi démontré une pénurie d’hôtels. Je continuerai d'investir dans ce domaine», a expliqué l'homme d'affaires.

Vidéo-enquête sur le «palais de Poutine»

Une vidéo-enquête sur le «palais de Poutine» sur les bords de la mer Noire, réalisée par le blogueur Alexeï Navalny, a été mise en ligne le 19 janvier. En quelques jours, elle a fait plus de 100 millions de vues sur YouTube.

Le blogueur y affirme que la construction de la résidence aurait coûté quelque 1,12 milliard d'euros. Il y a inséré des images de Vladimir Poutine nageant dans le fleuve Ienisseï en 2016, virales à l’époque, pour les faire passer pour une scène dans la piscine de ce «palais».

Vladimir Poutine a déclaré le 25 janvier qu’aucun membre de sa famille ni lui même n’était propriétaire de ce qui était montré dans la vidéo. Son porte-parole, Dmitri Peskov, a précisé que le domaine appartenait à un ou à plusieurs hommes d’affaires, sans pour autant révéler aucun nom.

Le 29 janvier, la chaîne Mash a publié un reportage montrant ce «palais de luxe» qui n’est qu’à l’étape de chantier. Il s’agit du «stade zéro de la construction», a indiqué le journaliste de Mash qui s’est rendu sur les lieux et a filmé 16 pièces de la bâtisse où il n’y a que des blocs de béton et de nombreux fils électriques.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
Alexeï Navalny, enquête, Arkadi Rotenberg, Vladimir Poutine, mer Noire, résidence, palais
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook