Russie
URL courte
Par
1412
S'abonner

Désirant braquer les projecteurs sur sa joaillerie située dans l’Extrême-Orient russe, la propriétaire a mis en scène un cambriolage avec des acteurs déguisés en licorne. Malheureusement pour le magasin, des témoins ont décidé d’alerter la police.

Dans la matinée du 27 février, deux personnes déguisées en licorne ont brisé avec un marteau la vitrine d’une joaillerie de la ville russe de Ioujno-Sakhalinsk, en Extrême-Orient.

Une vidéo montrant leur «cambriolage» a été diffusée sur les réseaux sociaux. Une témoin a expliqué auprès de la presse locale que les individus s’étaient emparés d’une bague de près de 200 euros, laquelle a été par la suite retrouvée. La propriétaire du magasin a détaillé les faits sur sa page Instagram en expliquant qu’il pouvait s’agir d’enfants filmant une vidéo pour TikTok. Elle a expliqué qu’ils n’avaient rien volé et n’avaient fait que dégrader une vitrine.

Une publicité

Alertée par des témoins, la police s’est immédiatement déplacée sur les lieux pour découvrir qu’en réalité cette «campagne publicitaire» avait été organisée par la propriétaire elle-même.

Lors de son interrogatoire mis en ligne par la police, elle a expliqué qu’ils avaient recruté des acteurs pour qu’ils jouent le rôle d’enfants. Le magasin visait ainsi à attirer l’attention des clients sur les réseaux sociaux.

L’affaire fait l’objet d’une vérification.

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
publicité, bijoux, Russie, Extrême-Orient, joaillerie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook