Russie
URL courte
Par
4361
S'abonner

Un homme a parcouru 230 kilomètres en chiens de traîneau pour atteindre le col Dyatlov par des températures extrêmes. Il est parvenu à gagner l'endroit où neuf touristes du groupe de Dyatlov sont morts.

Le Russe Sergueï Oulitine a conquis le col Dyatlov, au nord de la Sibérie, en chiens de traîneau dans des conditions extrêmes et a raconté son expérience au portail 59.

L'homme précise qu'il a parcouru 230 kilomètres en sept jours par des températures extrêmes, jusqu'à -40°C degrés.

«Nous avons eu des doutes quant au voyage. Lorsque nous avons harnaché les chiens, nous avons vu des motoneigistes arriver du col avec un skieur souffrant de graves gelures. C’était effrayant, mais nous avons décidé de ne pas battre en retraite», confie-t-il.

Un moment critique

Oulitine a démarré seul tôt le matin. Son navigateur s’est mis à mal fonctionner et c’est à ce moment-là qu’il s’est rendu compte qu’il était «seul avec ses chiens au milieu des montagnes de l'Oural dans un état d'obscurité totale».

Après avoir gravi le col, il a remarqué le mémorial érigé en l'honneur des Dyatlov. C'était Kholatchakhl, «la Montagne des morts» où a disparu le groupe touristique Dyatlov.

«J'ai été saisi par une tempête d'émotions: nous avons gagné!», s’exclame-t-il.

La tragédie du col Dyatlov

Dans la nuit du 1er au 2 février 1959, neuf alpinistes dirigés par Igor Dyatlov meurent lors de l’ascension d’un sommet de l'Oural du Nord dans des circonstances inconnues. Selon l'examen médico-légal, la plupart des touristes sont morts de froid, mais certains d'entre eux ont subi de graves blessures.

Au cours de l'enquête, différentes versions ont été avancées: chute de neige sur la tente, attaque de prisonniers évadés, assassinat d'indigènes, jusqu’à une querelle entre les touristes. Le Parquet général russe a par la suite indiqué que la mort des touristes avait été provoquée par une avalanche.

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Tags:
tourisme extrême, Sibérie, montage, col Dyatlov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook