Russie
URL courte
Par
Polémique autour du vaccin Spoutnik V en Europe (68)
372498
S'abonner

Les créateurs du vaccin russe Spoutnik V ont demandé ce mardi 9 mars via Twitter des excuses publiques à la présidente de l’Agence européenne des médicaments qui avait précédemment comparé son autorisation nationale en urgence à la roulette russe.

Les propos de la présidente du Conseil d’administration de l’Agence européenne des médicaments (EMA) Christa Wirthumer-Hoche relatifs au vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V ont suscité une vive réaction de ses créateurs. 

«Nous demandons des excuses publiques à Christa Wirthumer-Hoche de l'EMA pour ses commentaires négatifs sur les États de l'UE approuvant directement le Spoutnik V. Ses commentaires soulèvent de sérieuses questions sur une éventuelle ingérence politique dans l'examen en cours de l'EMA. Le Spoutnik V est approuvé par 46 pays», ont-ils indiqué sur le compte Twitter du vaccin.

Aucun autre vaccin dénigré de telle manière

Ils ont ajouté que l’EMA ne s’était permise de telles déclarations sur aucun autre vaccin et que de tels commentaires étaient «inappropriés» tout en sapant la crédibilité de l’Agence et de son processus d’examen.

Les créateurs du Spoutnik V estiment que ce dernier mérite un examen impartial à l’instar de celui réalisé par les 46 autres pays l’ayant homologué.

«Après avoir reporté l’examen du Spoutnik V pendant des mois, l’EMA n’a pas le droit de saper la crédibilité des 46 autres régulateurs qui ont examiné toutes les données nécessaires», affirment-ils.

C’est «la roulette russe»

Mme Wirthumer-Hoche a «déconseillé» dimanche soir sur la chaîne de télévision autrichienne ORF aux pays membres de l’UE d’autoriser en urgence l’utilisation du vaccin russe en invoquant des données insuffisantes pour l’heure sur les personnes vaccinées.

«C’est un peu comparable à la roulette russe», a-t-elle déclaré.

«Nous sommes dans l’inconnu et c’est pourquoi je déconseille vivement de délivrer une autorisation nationale en urgence», a ajouté la responsable de l’EMA.

Déjà approuvé par 46 pays

Le Spoutnik V a été homologué en Russie le 11 août 2020. Son utilisation est actuellement approuvée par 46 pays.  Elle a déjà été approuvée ou est en cours d'homologation dans trois pays membres de l'UE - Hongrie, Slovaquie et République tchèque.

En janvier 2021, le Fonds russe d’investissements directs avait envoyé une demande d’enregistrement en Europe. Début mars, il avait annoncé que l’EMA avait commencé l’examen du dossier conformément aux standards d’efficacité, de sécurité et de qualité de l’Union européenne.

Dossier:
Polémique autour du vaccin Spoutnik V en Europe (68)

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
excuses, Spoutnik V, Agence européenne des médicaments (EMA)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook