Russie
URL courte
Par
5324
S'abonner

Électricité coupée pour éviter des accidents et touristes bloqués sur la glace du lac Baïkal: telles sont les conséquences de vents violents qui se sont abattus ce week-end sur la région d’Irkoutsk, en Sibérie.

Un vent violent a soufflé ce dimanche sur la région d'Irkoutsk à une vitesse de près de 100 km/h, a fait savoir le ministère russe des Situations d’urgence.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от АИСТ ТВ (@aisttv.ru)

Les secouristes ont dû aider un groupe de touristes qui se sont retrouvés pris au piège sur le lac Baïkal où les rafales de vent atteignaient par endroits 125km/h.

L’électricité a été provisoirement coupée dans 78 localités afin d’éviter d’éventuels accidents. Les habitants de la région ont été priés de ne pas brûler l'épouvantail du carnaval du Mardi gras russe, Maslenitsa.

La région se trouve actuellement dans une zone de froid, les thermomètres affichant -16 degrés. Les températures ne commenceront à remonter qu’après le 21 mars, indiquent les services météo.

Maslenitsa

Plusieurs événements ont été organisés un peu partout en Russie ce 14 mars pour dire adieu à l’hiver, en brûlant un épouvantail le représentant, et accueillir le printemps à l’occasion de Maslenitsa, analogue russe de Mardi gras. Et bien que, dans le contexte de la pandémie, la fête ne soit pas célébrée aussi largement que d’habitude, elle a donné lieu à des épouvantails plus qu’originaux, notamment en forme de… coronavirus.

Ou de «château du coronavirus».

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
Tags:
Baïkal, vent, Sibérie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook