Russie
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (130)
10502
S'abonner

Le vaccin russe anti-Covid Spoutnik V est désormais enregistré dans 56 pays. Le Vietnam a rejoint la liste. Selon le Fonds russe d'investissements directs, cette homologation permettra de «protéger la santé de la population et de se rapprocher d’une annulation des restrictions liées au Covid-19» dans ce pays.

Le Vietnam a rejoint la liste des pays qui ont enregistré le vaccin russe anti-Covid Spoutnik V, devenant le 56e, a déclaré ce mardi 23 mars le Fonds russe d'investissements directs (RFPI).

«Le RFPI annonce l'enregistrement du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V par le ministère de la Santé de la République socialiste du Vietnam. Le Vietnam est ainsi devenu le 56e pays à approuver l’utilisation du vaccin russe».

Le fonds souligne que le Spoutnik V a été homologué pour une population totale de plus de 1,5 milliard de personnes. Selon le RFPI, le vaccin russe se classe au deuxième rang mondial quant au nombre d'approbations reçues par les régulateurs gouvernementaux.

«Le partenariat historiquement étroit entre la Russie et le Vietnam couvre de nombreux domaines d'interaction, y compris la lutte commune contre la pandémie. Le Spoutnik V est l'un des meilleurs vaccins contre le coronavirus au monde», indique le directeur du fonds, Kirill Dmitriev.

Selon lui, l’homologation du médicament dans ce pays, classé comme l’un des plus peuplés d'Asie du Sud-Est, «aidera à protéger la santé de la population et à se rapprocher d’une annulation des restrictions liées aux coronavirus».

Approuvé par plusieurs pays européens

Parmi les 56 pays à avoir enregistré le Spoutnik V figurent plusieurs États européens — la Hongrie, la Slovaquie, la Macédoine du Nord, la Serbie, le Monténégro et la Moldavie — qui ont pris les devants sans attendre l’approbation de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Quant à l’Union européenne, elle joue la montre et n'approuve ni ne rejette le vaccin russe. L’Agence européenne des médicaments (EMA) avait déclaré avoir lancé la procédure d’examen du dossier d’enregistrement le 4 mars.

Le Spoutnik V, pomme de discorde

Certains politiques européens sont divisés face à sa possible homologation au sein de l’UE. Ainsi, Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, en charge des vaccins, a déclaré le 21 mars sur TF1 que les Européens n’ont «absolument pas besoin du Spoutnik V».

Vladimir Poutine a répondu qu’une telle déclaration tendait à protéger les intérêts de certaines entreprises au lieu de ceux des citoyens. Selon lui, l’intérêt pour le vaccin russe ne cesse d’augmenter dans le monde malgré la campagne de décrédibilisation qui le vise.

À l’inverse, Angela Merkel et le Premier ministre italien Mario Draghi ont laissé entendre qu’ils pourraient intervenir en cas de non-approbation du Spoutnik V par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

L’efficacité du vaccin

Mis au point par les scientifiques du Centre Gamaleïa, le Spoutnik V a été enregistré par le ministère russe de la Santé en août 2020. La revue scientifique Lancet a publié les résultats de la troisième phase des études cliniques du vaccin qui confirment son efficacité et son innocuité. Au cours de cette phase, il a présenté un taux d'efficacité de 91,6%.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (130)

Lire aussi:

«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Empoisonnement présumé de Navalny: les services secrets russes connaissent «une partie de la vérité»
Manifestations anti-pass sanitaire: la liberté de la presse «entravée»
Tags:
Russie, Vietnam, Spoutnik V, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook