Russie
URL courte
Par
131215
S'abonner

La marine russe a annoncé avoir lancé une expédition en Arctique avec le concours de la Société de géographie du pays, qui a déjà donné lieu à plusieurs événements sans précédent impliquant des sous-marins nucléaires et des chasseurs supersoniques.

Deux chasseurs supersoniques MiG-31 ont survolé le pôle Nord et effectué un ravitaillement en vol dans le cadre de l’expédition arctique Oumka 2021, pour la première fois dans l’histoire de la marine russe, a fait savoir ce vendredi 26 mars Nikolaï Evmenov, commandant de la marine, à Vladimir Poutine.

«Lors de l’expédition arctique, deux chasseurs MiG-31 ont réalisé une mission avec ravitaillement en vol dans la région polaire en passant le point géographique du pôle Nord pour la première fois dans l'histoire de la marine russe», a indiqué l’amiral.

Le commandant de la flotte russe du Pacifique, Sergueï Avakiants, avait précédemment annoncé que des chasseurs-intercepteurs à long rayon d’action MiG-31 avaient été mis en service opérationnel en Arctique.

Le MiG-31 est un chasseur qui a servi de base pour créer un avion-lanceur de missiles hypersoniques Kinjal, baptisé MiG-31K.

Trois sous-marins nucléaires battent un record

Pendant l’expédition arctique de la marine, un autre record a été battu par trois sous-marins nucléaires qui ont simultanément remonté à la surface en brisant la glace. Le ministère russe de la Défense a publié une vidéo de cet exercice réalisé par les sous-marins et du ravitaillement en vol des MiG-31.

«Trois sous-marins nucléaires ont refait surface en brisant la glace dans un rayon de 300 mètres à une heure indiquée, pour la première fois dans l'histoire de la marine russe», a noté l’amiral Evmenov.

L’épaisseur de la banquise dans ce secteur était de 1,5 mètre, a-t-il précisé.

Par ailleurs, un sous-marin nucléaire se trouvant sous la glace a tiré des torpilles. Un trou a été fait au point de remontée de la torpille, selon l’amiral.

Expédition arctique Oumka 2021

Organisée avec le concours de la Société de géographie de Russie, l’expédition arctique de la marine russe, Oumka 2021, se déroule depuis le 20 mars dans la région de l’archipel François-Joseph, de la Terre d’Alexandra et dans les eaux voisines couvertes de banquise. Son nom renvoie à Oumka, l’ourson polaire, personnage d’un dessin animé soviétique.

L’expédition engage plus de 600 militaires et experts civils, ainsi que 200 armes et matériels militaires et spéciaux. Selon l’amiral Evmenov, le programme de l’expédition comprend 43 missions, dont 35 ont déjà été accomplies.

La température moyenne dans la région de l’expédition varie actuellement entre -25°C et -30°C, la vitesse du vent atteint 32 m/s, et l’épaisseur de la glace est de 1,5 mètre.

Lire aussi:

Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Cas de thrombose: les USA préconisent une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson
Libéré à cause de la pandémie, il aurait récidivé et violé une mineure dans l’Isère
Tags:
Nikolaï Evmenov, Russie, MiG-31, sous-marin nucléaire, sous-marins, Pôle Nord, Arctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook