Russie
URL courte
Par
561462
S'abonner

Face à de nombreux appels, les autorités carcérales russes ont décidé de transférer Alexeï Navalny, malade et en grève de la faim dans son pénitencier, à l'hôpital. Il a accepté de recevoir une vitaminothérapie.

L'opposant russe Alexeï Navalny a été transféré dans une unité de soins où son état de santé a été jugé satisfaisant, ont annoncé les autorités carcérales russes.

Âgé de 44 ans, Alexeï Navalny a entamé une grève de la faim le 31 mars en accusant les autorités de la prison où il est détenu depuis la fin février de refuser de le soigner correctement pour des douleurs au dos et aux jambes.

L'opposant est examiné chaque jour par un médecin.

Commentaire du Kremlin

Le Kremlin ne surveille pas l'état de santé des détenus et ne peut croire aveuglement les allégations de l'état «critique» d'Alexeï Navalny, a déclaré à la presse le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov.

«Nous avons déjà dit que, tout d'abord, nous ne surveillons pas l'état de santé des prisonniers russes. Ce n'est absolument pas notre responsabilité. [...] Et je n'ai pas non plus d'informations sur l'état de santé dudit prisonnier, et je ne peux donc pas accepter de foi votre déclaration concernant sa condition critique», a-t-il déclaré, répondant à la question de savoir pourquoi le Kremlin ne répond pas aux appels adressés à Vladimir Poutine au sujet de l'état de Navalny.

Grève de la faim

Cette annonce intervient après des appels en Russie et de certains États pour fournir immédiatement des soins médicaux.

Navalny a entamé une grève de la faim pour protester contre le refus de laisser ses médecins lui rendre visite lorsqu'il a commencé à ressentir des maux de dos et une perte de sensation dans ses jambes. Le service pénitentiaire russe a déclaré que Navalny recevait toute l'aide médicale dont il avait besoin.

Le médecin personnel Navalny a déclaré le 17 avril que les résultats des tests qu'il avait reçus de la famille lui montraient des niveaux de potassium très élevés, ce qui peut entraîner un arrêt cardiaque, et des niveaux de créatinine élevés indiquant une insuffisance rénale.

L'hôpital en question

Le service pénitentiaire d'État, la FSIN, a déclaré dans un communiqué que Navalny serait transféré dans un hôpital pour les détenus situé dans un établissement pénitentiaire de Vladimir, une ville à 180 kilomètres à l'est de Moscou.

Selon le communiqué, l'état de Navalny est jugé comme «satisfaisant» et celui-ci a accepté de prendre des suppléments de vitamines.

Préoccupations autour de son état

«Très inquiets» pour la santé de l'opposant russe, des Européens réclamaient qu’Alexeï Navalny soit hospitalisé. L'Allemagne et la France ont insisté elles sur un «traitement médical adéquat». Le Haut représentant de l’UE Josep Borrell a pointé la responsabilité de la Russie dans son état de santé.

Washington a menacé dimanche de «conséquences» Moscou si Alexeï Navalny mourait, dans un contexte déjà tendu avec la Russie. 

Lire aussi:

Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
Russie, hôpital, vitamines, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook