Russie
URL courte
Par
910411
S'abonner

La production en série de robots militaires capables de se battre de façon autonome grâce à l’intelligence artificielle est déjà en cours en Russie.

La Russie a créé des robots de combat dotés d’une intelligence artificielle et a lancé leur production en série, a annoncé ce vendredi 21 mai le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, lors du marathon éducatif en ligne Nouvelle connaissance.

«Nous avons lancé la production en série de robots de combat. Ce ne sont pas de simples prototypes mais des robots qu’on peut montrer dans les films de science-fiction, qui sont capables de se battre», a indiqué le ministre.

Il n’a toutefois pas précisé quand ces éléments seraient livrés à l’armée ou dévoilés au grand public.

Selon lui, la Russie poursuit en outre les travaux dans le domaine de «l’arme de demain».

Le ministère de la Défense continuera d’élargir la gamme de ses robots militaires. Équiper les forces armées de tels engins est une priorité, a-t-il ajouté.

Une première unité possédant 20 robots d’assaut sera mise en place dans l’armée russe. Un centre de recherche du ministère russe de la Défense a été chargé d’élaborer ses différentes utilisations.

Robots militaires russes

En janvier 2019, le directeur général du groupe Kalachnikov, Vladimir Dmitriev, a déclaré que le drone terrestre militaire Uran-9, destiné à mener des missions de reconnaissance et des opérations antiterroristes en milieu urbain, était entré en service dans l’armée russe. Ce robot est capable de détruire des chars, des canons automoteurs, des blindés et des hélicoptères.

Le système Uran-9 comprend deux robots de reconnaissance armés d'un canon automatique de 30 mm 2A72, d'une mitrailleuse de 7,62 mm et de missiles guidés antichar Ataka, d'un tracteur pour les transporter et d'un centre de contrôle mobile.

Les groupes Kalachnikov et Uralvagonzavod avaient annoncé travailler à développer des systèmes automatiques pendant les années 2010. En 2017, le groupe Techmach, producteur des lance-roquettes multiples Grad, Tornado et Solntsepek, avait indiqué aux journalistes qu’il concevait un LRM robotisé.

En 2019, le commandant de l’Armée de terre, Oleg Salioukov, a annoncé aux médias que le robot militaire Kungas avait passé les essais d’homologation et devait être testé dans les rangs à partir de 2020.

Lire aussi:

Rave party à Redon: la gendarmerie dénonce «une déferlante de violences à l’encontre des forces de l’ordre»
Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Tags:
intelligence artificielle, robot, Russie, Sergueï Choïgou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook