Russie
URL courte
Par
9326
S'abonner

Une panne du système d’approvisionnement en oxygène a provoqué la mort d’au moins neuf personnes dans un hôpital de la république russe d’Ossétie du Nord.

Neuf patients souffrant du Covid-19 sont décédés ce lundi 9 août dans l’hôpital d’aide médicale urgente de la ville russe de Vladikavkaz, en Ossétie du Nord, après avoir été privés d’oxygène suite à une panne, a annoncé le service de presse du gouvernement nord-ossète.

«D’après un bilan mis à jour à 19h46, le nombre des victimes s’élève à neuf», a indiqué le service de presse en se référant au chef du département local de la Santé publique par intérim, Soslan Tebiev.

Selon cette administration, les neuf personnes décédées étaient dans un état très grave.

À l’heure actuelle, 62 patients sont en réanimation.

Le bilan précédent, établi à 19h24, faisait état de sept morts et de deux personnes dans un état grave. Au total, 71 personnes se trouvaient dans l’unité de réanimation.

Rupture d’une canalisation souterraine

La tragédie a été provoquée par la rupture d’un tube à oxygène souterrain, a précisé le gouverneur par intérim de la république, Sergueï Meniaïlo, qui s’est rendu sur les lieux.

«J’ai appris qu’une panne s’était produite dans le système d’approvisionnement en oxygène. Il s’agit de la rupture d’un tube à la sortie d’un réservoir souterrain», a-t-il expliqué.

«Nous avons retrouvé le lieu où le tube s’est rompu, on continuera de creuser pour le réparer [...]. Nous avons un véhicule d'une capacité de 35 tonnes, il part maintenant pour acheminer de l’oxygène, un autre véhicule vient de quitter la ville de Krasnodar […]. Il sera escorté jusqu'à la frontière de notre république», a indiqué M.Meniaïlo.

L’armée à la rescousse

Les autres patients de l’hôpital sont actuellement oxygénés grâce à des bouteilles de réserve, selon le ministère républicain.

Le ministère russe de la Défense s’engage en outre à acheminer de l’oxygène depuis Mozdok, une autre ville nord-ossète, à Vladikavkaz, selon le gouverneur par intérim.

«Nous nous sommes entendus avec le ministère de la Défense sur la livraison d’environ deux tonnes d’oxygène de Mozdok en cas de besoin», a déclaré M.Meniaïlo.

Le Comité d’enquête de Russie étudie les circonstances de l’accident.

Fin octobre 2020, un incendie provoqué par une explosion s’est déclaré dans un hôpital de la ville russe de Tcheliabinsk, en Sibérie occidentale, où se trouvaient 158 personnes souffrant du Covid-19. Selon le département régional du ministère des Situations d’urgence, la déflagration a eu lieu dans un local de stockage de bouteilles d’oxygène.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
Vladikavkaz, Russie, oxygène, Covid-19, panne, morts
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook