Le stade Samara Arena en chantier

Mondial 2018: le stade de Samara se prépare à son premier match d’essai

© Sputnik . Irina Belova
Samara
URL courte
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (144)
0 50
S'abonner

Le plus vaste stade du Mondial 2018 se prépare à son premier match d’essai qui aura lieu au printemps, selon le gouverneur de la région russe de Samara, Dmitri Azarov.

Le nouveau stade de Samara, qui accueillera six matches de la Coupe du monde 2018 de la FIFA, organisera son premier match d’essai en avril prochain, a annoncé jeudi le site touristique du Mondial consacré aux villes hôtes.

«Le premier match d’essai est programmé pour avril. Les travaux de construction de ce site progressent à un rythme accéléré», a indiqué Dmitri Azarov, gouverneur par intérim de la région de Samara, cité par le site touristique du Mondial.

Samara Arena est le plus vaste stade de la prochaine Coupe du monde avec ses 45.000 sièges dont 1.200 places VIP. Le Samara Arena abritera six matchs du Mondial: quatre matchs en phase de poules, un huitième de finale et un quart de finale.

​Le stade ressemble à une «pierre précieuse» dont les facettes sont faites de structures métalliques entremêlées. Le terrain de foot, doté d'un système de chauffage, est aménagé à ciel ouvert, tandis que les tribunes sont couvertes.

​​​Le Mondial 2018 se déroulera du 14 juin au 15 juillet dans 12 stades de 11 villes russes: Moscou, Kaliningrad, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Kazan, Nijni Novgorod, Samara, Saransk, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Ekaterinbourg.

Dossier:
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (144)

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
match d'essai, stade, Samara Arena, Mondial 2018, Dmitri Azarov, Samara, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook