Ecoutez Radio Sputnik
    Frites

    Il devient presque aveugle et sourd à cause de la malbouffe

    CC BY 2.0 / Christian Schnettelker
    Santé
    URL courte
    13918
    S'abonner

    Un adolescent de la ville britannique de Bristol a presque complètement perdu la vue et l'ouïe après n’avoir mangé que de la malbouffe pendant les dix dernières années. Désormais, il ne peut pas conduire et a des difficultés à lire, à regarder la télévision ou encore à discerner les visages.

    L’alimentation d’un Britannique, composée quasi exclusivement de malbouffe, a mené à une sérieuse carence en vitamines qui a, à son tour, entraîné une perte importante de la vue et de l’ouïe. Ses antécédents médicaux ont été publiés le 3 septembre dans la revue médicale Annals of Internal Medicine.

    Le jeune homme de 17 ans, dont le nom n’est pas révélé, souffrait d’un trouble de l’alimentation sélective. À l'âge de sept ans, il a catégoriquement refusé les fruits et les légumes car il n'aimait pas leur texture.

    Le régime alimentaire de l'enfant consistait exclusivement en des frites, des chips et parfois des hamburgers au bœuf ou au jambon, voire des saucisses.

    En conséquence, l’adolescent est allé chez le médecin à l’âge de 15 ans en se plaignant de problèmes de vision, d'audition, de problèmes d’os et de fatigue chronique. Il a alors reçu des injections de vitamines B12. Bien que son médecin lui ait prescrit des compléments alimentaires et l’ait appelé à varier son alimentation, le Britannique n’a pas suivi ces conseils et son état s’est détérioré.

    Deux ans plus tard, il est devenu presque aveugle et sourd.

    Selon le rapport des médecins publié dans la revue, il souffre de carences en vitamines B12 et D, ainsi que d’une densité minérale osseuse réduite, de faibles concentrations de cuivre et de sélénium ainsi que d’une teneur élevée en zinc.

    «Sa vision périphérique s'est peu à peu estompée. Il ne peut pas conduire et a des difficultés à lire, regarder la télévision ou discerner les visages», a déclaré le médecin du jeune homme. «Mais il peut marcher seul parce qu'il a gardé sa vision périphérique.»

    «Les risques d’une mauvaise santé cardiovasculaire, d’obésité et de cancer, associés à la consommation de malbouffe sont bien connus, mais une mauvaise alimentation peut également endommager de manière permanente le système nerveux, en particulier la vision», a expliqué le rapport.

    Tags:
    adolescents, Royaume-Uni, malbouffe, frites
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik