Santé
URL courte
203426
S'abonner

Des scientifiques ont découvert que la consommation de poulet pourrait provoquer le développement de plusieurs types de cancer, parmi lesquels celui de la peau, de la prostate et du système lymphatique, selon le Journal of Epidemiology and Community Health.

La consommation de poulet, qui est souvent considérée comme une alimentation saine, peut être liée au développement de cancers, selon une étude menée par les chercheurs de l’université d’Oxford. Ils ont publié leurs conclusions dans le Journal of Epidemiology and Community Health.

Le groupe d’étude a observé 475.000 Britanniques d'âge moyen et analysé leur régime alimentaire, ainsi que les maladies qu'ils ont développées et a recensé 23.000 cas de cancer. Les scientifiques ont aussi constaté que la consommation de poulet était également associée à un risque plus élevé pour les hommes de développer un cancer de la prostate.

«La consommation de volaille a été positivement associée au risque de développement de cancers de la peau, de la prostate et du système lymphatique», lit-on dans l'étude.

Toutefois, le rapport de recherches souligne que le mécanisme du lien entre la consommation de poulet et le cancer n’était pas encore démontré.

Ainsi, cela pourrait être en raison de la présence d’une substance cancérigène dans ce type de viande ou bien de sa méthode de préparation. Les scientifiques indiquent que ce sujet doit faire l’objet de recherches supplémentaires afin d’obtenir des résultats plus précis.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Tags:
science, cancer, alimentation, nourriture
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook