Santé
URL courte
1223
S'abonner

Des chercheurs écossais ont proposé un moyen destiné à réduire le risque de maladies liées à l’âge, comme la démence et l’hypertension. Ce simple exercice, qu’il ne faut pratiquer que deux minutes par semaine, a permis à un groupe de volontaires d’améliorer leur état de santé.

Les personnes de plus de 60 ans peuvent réduire le risque de maladies liées à l’âge, telle que la démence, en pratiquant cet exercice physique deux minutes par semaine, indique une étude menée par des chercheurs de l'université d'Abertay Dundee en Écosse, selon MedicalXpress.

Des volontaires âgés de 60 à 75 ans ont pris part à un entraînement de sprints par intervalles, pendant dix semaines, à raison de deux fois par semaine.

Les participants faisaient ainsi du vélo de toutes leurs forces pendant six secondes. Ensuite, ils se reposaient puis répétaient le cycle. Au total, ils ont fait du vélo à haute intensité pendant une minute lors de chaque entraînement.

Tous les volontaires souffraient d'hypertension, un facteur de risque de démence, et prenaient des médicaments pour contrôler la tension artérielle. À la fin de l'étude, leur tension était retombée à un niveau normal. Ceci sans changement de médicaments ou de régime.

«Avec ce simple exercice, nous avons constaté une réduction de la pression artérielle qui pourrait potentiellement réduire la fragilité à long terme et l’évolution de la démence chez les personnes âgées», a fait savoir le Dr John Babraj, qui a dirigé l’étude.

Lire aussi:

Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Avions cloués au sol, navires à quai: malgré des crédits en hausse, l’armée française démunie
Tags:
santé, démence, pressions, hypertension
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook