Santé
URL courte
1268
S'abonner

Notre mode de vie est le principal obstacle au traitement du cancer, selon le cancérologue russe Andreï Caprine. Il souligne que le fait d’arrêter certaines mauvaises habitudes peut largement réduire les risques de cette maladie.

Le cancérologue principal du ministère russe de la Santé, Andreï Caprine, a expliqué que pour réduire le risque de cancer il faut arrêter certaines mauvaises habitudes. De plus, le médecin affirme que dépister un cancer à un stade précoce peut sauver la vie d’un patient.

«Le seul ennemi des cancers est notre mode de vie et la détection précoce. Le développement du cancer ne dépend que de 15% du code génétique, le reste est la propre contribution d’une personne à sa santé. Ainsi, se débarrasser des mauvaises habitudes contribuera certainement à réduire le risque de cancer», a déclaré Andreï Caprine.

Il a précisé qu'un autre point important résidait dans la discipline personnelle. Ainsi, si une personne suit les examens médicaux obligatoires, cela va aider à améliorer la détection du cancer à des stades précoces.

«Ces cas sont beaucoup plus faciles à traiter. La détection précoce est la chose la plus importante dans la lutte contre le cancer, il suffit de trouver le temps d'aller voir un médecin», conclut le cancérologue.

Lire aussi:

Une octogénaire étranglée, dépouillée et enfermée dans un placard, près de Calais
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Tags:
maladies, cancer, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook