Ecoutez Radio Sputnik
    Des légumes

    Les points faibles du végétarisme et du véganisme révélés par une étude sur plusieurs années

    CC0 / RitaE
    Santé
    URL courte
    303234
    S'abonner

    Malgré le fait que les personnes qui ne mangent pas de viande sont moins exposées aux risques de maladies cardiovasculaires, elles peuvent plus souvent être victimes d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) comparées à celles qui incluent de la viande dans leur régime alimentaire, selon des scientifiques britanniques.

    Les régimes alimentaires végétariens et végans réduisent le risque de maladies cardiovasculaires, mais augmentent la probabilité d'accident vasculaire cérébral (AVC), selon des scientifiques britanniques qui ont publié les résultats de leurs recherches dans le British Medical Journal.

    Lors d’une importante étude qui a duré plusieurs années, des scientifiques ont observé le régime alimentaire et le mode de vie de 48.000 personnes. Pour un millier de personnes, il y a été enregistré 10 cas de moins de maladies cardiovasculaires chez les végans et les végétariens que chez les mangeurs de viande, qui ont eu, à leur tour, trois accidents vasculaires cérébraux de moins.

    L’étude a été menée par le programme européen d'études nutritionnelles et cancérologiques en coopération avec l’université d'Oxford.

    La moitié des participants de cette étude n’ont mangé que de la viande de 1993 à 2001, environ 16.000 personnes étaient végétariennes ou végannes, et 7.500 personnes se sont déclarées en tant que mangeuses de poisson. Les volontaires ont aussi raconté leurs préférences alimentaires au début de l'étude, puis en 2010. L’historique des maladies, les différentes addictions au tabagisme et l'activité physique ont également été prises en compte.

    Chez les pesco-végétariens, toutefois, le risque de maladies cardiovasculaires était de 13% moins que pour les mangeurs de viande et de 22% moins que pour les végans et végétariens.

    Mais les personnes qui ne mangent que des végétaux ont un risque d'AVC 20% plus élevé, ont conclu les scientifiques. Les chercheurs supposent que cela pourrait être lié à un manque de vitamine В12. Toutefois, ils indiquent que ce sujet demande encore une étude plus approfondie.

    Selon les nutritionnistes, qu’importe le régime alimentaire, le mieux pour la santé est de combiner différents types d’aliments.

    Tags:
    viande, végétariens, légumes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik