Ecoutez Radio Sputnik
    des yeux (image d'illustration)

    Elle trouve le signe d’une maladie mortelle sur une photo de son fils - images

    © CC0 / Myriams-Fotos
    Santé
    URL courte
    1203
    S'abonner

    Une Britannique a découvert une tumeur maligne chez son fils de six mois grâce à une photo. Elle a en effet été effrayée par la présence d’un grand point blanc dans l’œil droit de celui-ci, l’un des symptômes du cancer.

    Une habitante du Royaume-Uni a sauvé la vie de son fils de six mois atteint d’une tumeur de la rétine après avoir remarqué sur une photo un signe de cette maladie mortelle, relate le Sun.

    Selon le média, voulant tester un nouvel appareil photo offert par son fiancé, elle a décidé de photographier son bébé. En regardant ensuite les clichés, elle a remarqué un point blanc dans l’œil droit de celui-ci.

    La mère a commencé à chercher une explication à ce phénomène sur Internet.

    «Tout se résumait au cancer, mais j'ai continué à chercher d'autres versions», a-t-elle raconté au média, avouant n’avoir pas voulu y croire. Ainsi, elle a supposé que le point blanc était un simple reflet.

    Quand elle a appris que son fils souffrait de déficiences visuelles, elle l’a emmené voir un médecin. Ce dernier a immédiatement ordonné une série d’examens à la clinique ophtalmologique de Norwich. L’échographie des yeux a confirmé les craintes initiales.

    D’après le site d’information, le bébé a été transféré au Royal London Hospital, un centre de traitement du rétinoblastome, où il a subi de nouveaux tests qui ont confirmé qu’il était atteint d’un rétinoblastome, un cancer rare de l’œil qui touche généralement les enfants.

    La mère a indiqué au média que son fils avait subi trois séances de chimiothérapie intra-artérielle, à la suite desquelles la taille de la tumeur avait été réduite de moitié. Cependant, le nourrisson est resté sans cils et sans sourcils.

    «Il est très difficile de savoir s'il y a des symptômes, surtout quand les enfants sont si petits», a expliqué la Britannique.

    Le petit enfant devra maintenant subir des examens réguliers jusqu'à ce qu'il ait cinq ans car il y a une possibilité de rechute.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Le Kremlin dévoile qui a interrompu le tête-à-tête entre Poutine et Zelensky à Paris
    Envoyé par erreur par la poste, un chat passe plus d’une semaine dans un colis
    Tags:
    médecine, tumeur, cancer, maladies, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik