Ecoutez Radio Sputnik
    Grains de café

    Les grains de café peuvent aider à lutter contre le diabète

    CC0 / pixel2013
    Santé
    URL courte
    0 60
    S'abonner

    Une équipe de chercheurs américains a découvert que les grains de café contenaient des composés phénoliques capables de contribuer à la lutte contre les maladies liées à l’obésité, dont le diabète de type 2.

    Des scientifiques de l'université de l’Illinois à Urbana-Champaign ont découvert que les composés chimiques contenus dans les enveloppes et les membranes des grains de café pouvaient être utiles pour lutter contre les maladies telles que le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. Selon l’étude, l’enveloppe des grains de café contient des composés phénoliques qui s’inscrivent parfaitement dans une alimentation censée prévenir les maladies chroniques liées à l’obésité.

    Des expérimentations sur des souris ont permis de conclure que lorsque leurs cellules adipeuses avaient été traitées avec des extraits d'enveloppe des grains, deux composés phénoliques - l'acide protocatéchique et l'acide gallique – ont réduit l'inflammation et amélioré la sensibilité à l'insuline et l'absorption du glucose.

    «Nous avons étudié les composés bioactifs de différents aliments et avons constaté des avantages pour la prévention des maladies chroniques», a indiqué Elvira Gonzalez de Mejia, professeure de science alimentaire au Collège des sciences de l'agriculture, de la consommation et de l'environnement à l'université de l'Alberta et co-auteure de l'étude.

    «Ce matériau issu des grains de café est intéressant principalement à cause de sa composition. Il a été prouvé qu'il était non toxique. Et ces composés phénoliques ont une très grande capacité anti-oxydante», a-t-elle précisé.

    Pendant le traitement du café, le grain est séparé de sa coque et une fois qu’il est torréfié, la couche des membranes de silverskin est séparée.

    En outre, 43.000 tonnes de silverskin sont produites chaque année, ce qui, ajoute Mme Gonzalez De Mejia, pourrait être plus facile à utiliser, car il reste avec le grain quand il est exporté vers différents pays pour être torréfié.

    Tags:
    obésité, maladies cardio-vasculaires, États-Unis, chercheurs, science, diabète, café
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik