Santé
URL courte
2221
S'abonner

Nutritionnellement dense, le bouillon de volaille constitue l’une des bases d’une alimentation saine, toutefois, il n’est pas recommandé à tout le monde d’en consommer, estime une nutritionniste russe. À cause de l’élevage intensif, le bouillon n’est plus aussi bon qu’auparavant.

La nutritionniste russe Elena Solomatina a expliqué dans une interview à la radio Vetchernaïa Moskva quels sont les avantages et les inconvénients du bouillon de poulet et qui ne devrait pas en consommer.

Le bouillon maison est un remède miracle pour soigner les rhumes et grippes. Selon cette médecin, de nombreux éléments nécessaires à l’organisme, y compris des acides aminés bons pour le système immunitaire, sont contenus dans le bouillon de poulet.

«Le bouillon de poulet contient de la L-carnitine, une substance qui assure l’acheminement des acides gras vers les organes vitaux. Grâce à cela, ils commencent à mieux fonctionner, produisent de l'énergie et absorbent les nutriments. Des épices qui améliorent l’effet expectorant et augmentent le flux sanguin vers les muqueuses, ce qui contribue à renforcer le système immunitaire, sont également ajoutées au bouillon. Les épices réchauffent aussi l’organisme», a déclaré la nutritionniste.

Toutefois, à cause des conditions d’élevage, le bouillon cuisiné à base de viande achetée au magasin n’est plus aussi bon qu’avant, a-t-elle affirmé.

La nutritionniste a recommandé ainsi de faire bouillir la viande une première fois, de se débarrasser du bouillon puis de faire bouillir le poulet une seconde fois pour obtenir un bouillon avec moins d’éléments nutritifs.

Elle a en outre conseillé aux personnes atteintes de lithiase urinaire, de pancréatite ou de goutte d’en consommer avec modération.

Lire aussi:

L’Iran face au coronavirus: «Il y a des milliards de dollars appartenant aux Iraniens bloqués aux États-Unis»
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
régime alimentaire, alimentation, santé, nourriture
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook