Santé
URL courte
5411
S'abonner

Deux ingrédients contenus dans les mélanges à fumer présentent un risque majeur pour la santé de ceux qui utilisent les cigarettes électroniques, selon un médecin russe.

Le danger des cigarettes électroniques réside notamment dans la présence de vitamine E et de propylène glycol (PG) dans les mélanges à fumer, détaille le cardiologue Iaroslav Achimkhine contacté par la chaîne russe de télévision 360.

Selon lui, la vitamine E est susceptible de provoquer le développement du cancer, alors que le PG chauffé risque d’endommager les poumons.

«Je déconseille catégoriquement à mes patients de fumer des cigarettes électroniques. Aujourd’hui il existe des moyens médicaux très efficaces pour que ceux qui souhaitent arrêter de fumer y parviennent finalement», insiste le médecin.

Il souligne que les cigarettes électroniques ne peuvent pas être considérées comme une alternative aux cigarettes conventionnelles.

Vague de décès aux USA

À ce jour, 37 personnes sont mortes aux États-Unis des suites d’une mystérieuse maladie respiratoire liée à l’utilisation de cigarettes électroniques et d’autres produits de vapotage.

Les premières victimes avaient succombé à un syndrome de détresse respiratoire aiguë dû à l’accumulation de liquide dans leurs poumons. La semaine dernière, les autorités de santé des États-Unis avaient annoncé que l’épidémie serait liée à une huile de vitamine E apparemment ajoutée dans des recharges au cannabis vendues sur le marché noir.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
L’affaire Floyd illustre ce que les politiciens en France «ne veulent pas mettre en avant»
Tags:
décès, États-Unis, cancer, risques, santé, e-cigarette
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook